,

Découvrir Madrid sous la neige (tempête Filomena)

Mis à jour le

| Publié le

par

neige madrid
Accueil » Espagne » Découvrir Madrid sous la neige (tempête Filomena)

Ça a fait le tour des chaînes d’info et des réseaux sociaux : début janvier 2021, Madrid s’est retrouvé paralysé par la neige. Si le phénomène a autant fait parler de lui, c’est qu’il est exceptionnel : il s’agit de la plus forte chute de neige depuis 50 ans ! J’ai donc pu me balader et découvrir la capitale sous un épais manteau de neige. Voici Madrid comme vous ne l’avez jamais vue !

SOMMAIRE :

  1. La tempête Filomena en Espagne
  2. Le parc du Retiro
  3. Le paseo del Prado
  4. Calle de Alcala
  5. Puerta del Sol
  6. Plaza Mayor
  7. Quartier Opera
  8. Palais royal et cathédrale de la Almudena

LA TEMPETE FILOMENA EN ESPAGNE

Si Madrid a un climat assez continental et sec, il est rare d’y voir de la neige : l’été est une fournaise et l’hiver est froid avec des températures autour de 0°C mais sans flocon (sauf rares occasions). À noter que Madrid est la 2ème capitale la plus haute d’Europe avec 667m d’altitude (Andorre-la-Vieille culmine quant à elle à 1 013m). Début janvier 2021, ce n’est pas quelques centimètres mais un demi-mètre de neige qui est tombé en l’espace de deux jours sur la capitale espagnole et le nord de l’Espagne.

Cette impressionnante chute de neige, on la doit à la tempête Filomena qui a plongé le pays dans une vague de froid sans pareille. Pendant quelques nuits, le baromètre est descendu en dessous des -10°C et ne dépassait que timidement le 0°C en journée.

L’ensemble de mes photos a été pris sur trois jours (du 7 au 9 janvier 2021) : le jeudi soir où la neige a doucement commencé à s’installer, le samedi où la ville est devenue totalement blanche et le dimanche où le ciel s’est enfin éclairci.

Cependant, la neige est restée plus d’une semaine et a totalement paralysé la capitale pendant plusieurs jours. Elle a commencé à fondre puis s’est transformée en glace, rendant toute balade à pied périlleuse.

LE PARC DU RETIRO ENNEIGÉ

J’ai eu la chance de pouvoir voir le Retiro lors de la première journée de neige, le jeudi 7 janvier 2021. Le parc a malheureusement fermé ses portes dès le vendredi après-midi, à cause des fortes chutes de neige. La mairie devait craindre des accidents à cause du verglas et que des branches se brisent à tout moment au-dessus des passants. Ils ont annoncé par la suite que le parc resterait fermé pendant 2 mois, suite aux dégâts subis…

le Retiro a pu réouvrir 60% de sa superficie le 22 février 2021. Sur les 17 000 arbres qui composent le parc, 12 000 ont été abîmés par la tempête Filomena et 1 000 sont tombés.

retiro neige madrid 2021

La nuit commençait à tomber lorsque j’ai franchi les portes du parc. Le Retiro est composé d’une multitude de sous-espaces : lac artificiel, statues, fontaines, jardins soignés, étendues plus sauvages, bibliothèque, kiosques et terrasses… et le clou du spectacle : des “palais”. Il s’agit de deux édifices, à savoir le Palacio de Velazquez et le Palacio de Cristal. Ces deux structures sont maintenant des lieux d’expositions temporaires et gratuites, rattachés au musée de la Reina Sofia. Les œuvres exposées relèvent donc de l’art moderne et contemporain.

retiro neige madrid 2021

Avec son petit étang et sa structure en verre, le Palacio de Cristal est sans surprise un des lieux emblématiques du parc… et un des plus photogéniques ! Des canards et oies se blottissaient sur l’étang à moitié gelé, une fine couche de neige saupoudrait les pelouses et les parois de verre de la structure, sous la lumière orangée des lampadaires. Impossible de ne pas immortaliser le moment !

LE PASEO DEL PRADO

Suite de la balade le lendemain, sur une des avenues les plus emblématiques de la ville. : le Paseo del Prado. Pendant la nuit, l’hiver a silencieusement pris ses quartiers à Madrid. À tel point qu’au petit matin, ce n’est pas moins d’un demi-mètre de neige qui est entassé devant la porte. Impossible d’ouvrir les volets, plus aucune lumière ne passe depuis les velux et un parcours du combattant pour rejoindre une grande avenue. Dans les ruelles du centre, la neige frôle les genoux et a rendu la capitale silencieuse.

neige madrid caixa forum
Le mur végétal du Caixa Forum complètement gelé 

La neige continue inlassablement de tomber. Il règne un silence étrange pour une capitale, les bruits absorbés par la neige omniprésente. Tout semble figé, comme si le moment était suspendu hors du temps. On n’entend que la neige qui crisse sous les pas ou les pneus des rares véhicules à circuler (essentiellement ceux de l’armée ou de la police).

paseo del prado neige madrid
paseo del prado neige madrid

Les espaces verts et jardins qui séparent les deux voies du Paseo del Prado sont d’une blancheur immaculée. Les arbres ploient sous le poids de la neige et les lampadaires sont coiffés d’une toque blanche. Plus loin, c’est la fontaine de Neptune qui est piégée dans la glace.

fontaine neptune madrid neige

Clou du spectacle : la fontaine de Cibeles avec la mairie en toile de fond. Une vue de Madrid pour le moins inhabituelle ! Une journée sépare les deux clichés ci-dessous.

fontaine cibeles madrid neige

Scène étrange également au musée du Prado : la foule de touristes a laissé place à un parterre immaculé, où des petits madrilènes réalisent des bonhommes de neige et font de la luge. Derrière, c’est l’église de San Jeronimo qui surplombe le musée.

église jeronimo madrid neige

LA CALLE DE ALCALA

La calle de Alcala est une rue partant de la place de Cibeles et rejoignant Puerta del Sol. Habituellement, elle fourmille d’activités et de bruits jusqu’au petit matin, comme tout l’hypercentre de la capitale. Ce jour-là, les façades des bâtiments étaient gelées et à leurs sommets, les statues se dressaient contre la tempête.

madrid neige metropolis

La façade de l’hôtel Four Seasons et d’Hermès

Ici, l’atmosphère n’était pas vraiment féerique : avec ses grands buildings piégés dans une tempête et cette avenue recouverte d’un demi-mètre de neige, Madrid semblait sortir d’un film post-apocalyptique.

PUERTA DEL SOL

Atteindre le kilomètre zéro de Madrid n’a donc pas été une mince affaire, sous les bourrasques de flocons et avec l’imposante couche de neige (plus tassée sur les grands axes certes, mais aussi plus glissante).

A Puerta del Sol, on découvre la statue del Oso y el Madroño (l’Ours et l’Arbousier), symboles de la ville ainsi que le clocher, tout deux se parant de blanc. Les vélos en libre-service permettaient de se rendre compte de la quantité de neige tombée en l’espace d’une seule journée.

PLAZA MAYOR

Direction la place la plus touristique : Plaza Mayor. Loin de l’agitation habituelle des terrasses bondées, la place s’est transformée en gigantesque aire de jeu. Éparpillés entre les promeneurs, ce sont des bonshommes de neige plus ou moins formés qui semblent occuper les lieux.

plaza mayor madrid neige
plaza mayor madrid filomena

A deux pas, le marché de San Miguel est lui aussi déserté : la toiture croule sous la neige et les façades vitrées deviennent peu à peu opaques sous l’effet du gel.

mercado san miguel madrid neige

LE QUARTIER OPERA

Face à l’opéra, les jardins de la Plaza de Oriente offrent un paysage insolite : les fontaines sont gelées, les statues sont drapées d’un manteau blanc et les arbustes se courbent sous le volume de neige.

Les ruelles du quartier Opera démontrent à elles seules l’ampleur du phénomène Filomena : des escaliers ensevelis qui prennent des allures de piste de ski, des arbres qui fléchissent sous le poids inattendu, des voitures ensevelies…

quartier opera madrid neige

Les espaces verts sous le viaduc de Ségovie sont un peu à l’écart des curieux et offrent un paysage immaculé.

quartier opera madrid filomena

PALAIS ROYAL ET CATHÉDRALE

Définitivement une des visions les plus enchanteresses de la capitale : au détour d’une rue, on tombe sur la cathédrale de la Almudena, se dressant face à la tempête. Ici, le blanc de la neige recouvre peu à peu le bleu caractéristique de l’édifice.

almudena cathédrale neige madrid

Puis, quelques pas et c’est le palais royal qui s’étale dans toute sa grâce. L’espace entre les deux bâtiments est devenu une véritable aire de jeu : petits (et plus grands) madrilènes s’en donnent à cœur joie, entre bonhommes et batailles de boules de neige.

Derrière sa grille ouvragée, le palais royal semble tout droit sorti d’un conte de Noël. On imagine sans mal les lieux servir de décor à un ballet de Tchaïkovski.

Derrière la féerie

J’ai adoré voir Madrid sous une telle épaisseur de neige, cette sensation d’être témoin d’une image de la capitale aussi éphémère qu’unique. Le bruit de la neige qui crisse sous ses pas, les flocons qui s’entassent sur son manteau et le blanc comme seule palette de couleur… Si la tempête Filomena m’a laissé des images féeriques, il ne faut pas oublier qu’elle a eu des conséquences économiques, sociales et environnementales désastreuses.

Madrid a dû fermer ses principaux parcs, dont le Retiro pour deux mois. La cause ? Le volume et donc le poids de la neige qui a fait ployer puis se briser les arbres. La mairie estimait qu’un tiers des arbres de la capitale était endommagé, allant de plusieurs branches brisées jusqu’à des arbres entiers au sol.

dégâts neige Madrid

Dépassée par cette quantité de neige anormale, la mairie a peiné à rendre accessible les principaux axes routiers, et ce pendant plusieurs jours. Des soignants et des personnes en situation d’urgence n’ont pas pu rejoindre les hôpitaux. Les éboueurs n’ont pas pu assurer leur service pendant une semaine, les ordures se sont donc entassées sur les trottoirs. L’aéroport de Madrid-Barajas a été bloqué. Une personne à la rue est morte d’hypothermie, car oui : même dans un pays développé comme l’Espagne, preuve est qu’on peut encore mourir de froid en 2021.

voiture neige madrid

La neige est un épisode enchanteur quand on est assez chanceux pour avoir un toit, de quoi se chauffer, se nourrir et aucun problème de santé. Ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde et c’est parfois nécessaire de se rappeler de sa propre chance.

La tempête Filomena vue par les Madrilènes

Pour finir sur une note plus légère, la tempête Filomena a fait beaucoup parler d’elle sur les réseaux sociaux. Voici quelques tweets et vidéos insolites de Madrid sous la neige !

1. Ouverture des pistes de ski de la capitale

filomena madrid

“Demain, ouverture des pistes de ski suivantes. Pour tous les niveaux.”

2. Une 4L dépasse une Dacia dans une pente enneigée

3. Un voisin surprenant…

“L’apocalypse serait alors totale.”

4. Après le ski et la luge, place aux chiens de traîneau !

“Si tu pensais avoir tout vu, c’est que tu avais manqué les chiens de traîneau dans les rues d’Hortaleza.”

5. Bataille de boules de neige dans le centre

“Bataille de boules de neige à Callao.”

Bref, vous l’aurez compris :

5/5 – (2 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *