,

Madrid insolite : 15 lieux pour découvrir la capitale autrement

Mis à jour le

| Publié le

par

madrid insolite lieux
Accueil » Espagne » Madrid insolite : 15 lieux pour découvrir la capitale autrement

Madrid ne se résume pas à la Plaza Mayor, Gran via ou encore le Retiro. Quand on s’éloigne des sentiers touristiques, la capitale espagnole regorge de lieux surprenants et de bizarreries en tout genre. Voici mes recommandations pour découvrir la face cachée de Madrid, avec 15 lieux et activités insolites.

15 lieux et activités insolites à faire à Madrid :

Les lieux insolites à Madrid

madrid lieux insolites iglesia patolica

Madrid insolite : la Iglesia Patolica

Sans conteste, le lieu le plus insolite de Madrid ! En plein cœur du quartier de Lavapies, l’Iglesia Patolica a été fondée par le comédien et acteur Leo Bassi en 2012. Cette fausse religion voue un culte… à un canard de bain. On retrouve ce symbole partout : sur la devanture, dans les portraits à l’intérieur, en élément de décoration et même dans le petit sanctuaire dédié ! L’acteur expose ainsi une satire de la religion catholique, grâce à l’absurde.

L’entrée est gratuite (ils acceptent les dons), mais le site est uniquement ouvert le vendredi et samedi, de 18h à 21h (et le dimanche de 12h à 14h). Il est même possible de s’y marier !

tr.ª Primavera, 28012 Madrid. Plus d’infos sur le site web de la Iglesia Patolica.


Anden 0, la station de métro fantôme

Tout comme Paris, Madrid possède une station de métro fantôme : ouverte en 1919 lors de la création de la ligne 1, elle sera par la suite fermée en 1966. En cause, sa proximité avec les stations de Bilbao et Iglesia mais aussi son architecture en courbe, qui ne permettait d’accueillir que 4 rames (le métro actuel en possède 6). Il n’était donc pas intéressant de financer des travaux d’agrandissement. S’il faut réserver pour entrer dans la station, on peut toujours l’observer brièvement depuis la ligne 1 : les rames continuent d’y passer mais ne s’y arrêtent pas.

Pour découvrir les lieux, il faut réserver son ticket (gratuit) : la visite dure 30min environ et s’effectue en espagnol. On plonge au cœur d’une station de métro figée dans une autre époque : les tourniquets fonctionnent encore comme dans les années 1980 et les affichent publicitaires étaient réalisées en mosaïques. Le guide livre une multitude d’informations sur le fonctionnement du métro, le rôle des employés, les mécanismes, etc.

plaza de Chamberí, s/n, 28010 Madrid. La plateforme de réservation de Anden 0 ouvre la dernière semaine du mois, pour des visites le mois suivant. Si vous êtes intéressé, ne tardez pas !


Madrid insolite : la porte de métro de la petite souris

madrid insolite porte metro petite souris

En Espagne, la petite souris s’appelle Perez Ratoncito. Non seulement elle possède son propre musée à côté de Puerta del Sol mais également sa propre entrée de métro ! Rendez-vous station Banco de Espana (ligne 2), sortie côté Cuartel General del Ejercito.

Malheureusement, elle est souvent dégradée et retirée. Tentez votre chance si vous passez dans les environs !

(Sur la photo, il s’agit de la petite porte noire au niveau du sol.)


mercado de motores madrid

Le Mercado de Motores

Tous les mois, le Mercado de Motores occupe une ancienne gare de Madrid, devenue le Museo del Ferrocaril. Des stands sont répartis entre de vieilles locomotives colorées et des wagons d’époques (on peut rentrer dans certains d’entre eux).

Le temps d’un week-end, l’événement réunit 200 artisans, artistes, designers et musiciens. On retrouve de tout : des affiches, livres, produits cosmétiques, objets de déco design, bijoux, produits comestibles (huiles, bières artisanales, etc.), antiquités, vêtements vintage… Dans la cour à l’arrière du bâtiment, des stands proposent de quoi grignoter ou boire un verre en terrasse. Un train miniature est également présent pour les enfants.

Le Mercado de Motores est gratuit. Mieux vaut réserver sa place : elles partent vite et ceux avec ticket sont prioritaires pour rentrer (les autres doivent attendre que le flux de visiteurs soit régulé).

paseo de las Delicias 61, 28045 Madrid. Infos et réservation sur le site web du Mercado de Motores.


museo geominero madrid insolite

Musée Geominero et marché aux pierres

Loin des sentiers touristiques, le Museo Geominero abrite une large collection de pierres précieuses, semi-précieuses, de géodes, de fossiles de coquillages, d’ammonites… et de météorites ! Mais le clou du spectacle est indéniablement son architecture : une impressionnante verrière baigne le lieu dans la lumière. Tout en bois, le mobilier plonge au cœur d’une autre époque. On a un peu l’impression d’être dans un vieux cabinet de curiosités ou une ancienne faculté de science.

Museo Geominero

Profitez-en pour faire un détour au Mercado de Minerales : il se tient tous les premiers dimanches du mois, dans la Escuela tecnica superior de ingenieros de minas. Sous une grande verrière, des stands étalent tout type de pierres (brutes, taillées ou montées sur des bijoux, des géodes, pendules, etc.).

Empruntez un des escaliers sur le côté, pour prendre de la hauteur et visiter les salles d’exposition à l’étage.

Mercado de Minerales

calle de Ríos Rosas, 23, 28003 Madrid (Museo Geominero) et calle de Ríos Rosas, 21, 28003 Madrid (Mercado de Minerales). Métro Rios Rosas (ligne 1). Entrées gratuites (pas de réservation). Plus d’infos sur le site internet du Museo Geominero et le site internet du Mercado de Minerales. Pas de marché en été.


Les statues insolites de Madrid

Comme la plupart des capitales européennes, Madrid regorge de statues. Rois, artistes et hommes politiques (quasi jamais de femmes) se partagent les places et avenues. Cependant, quelques statues sont assez surprenantes et méritent le coup d’œil.

La plus célèbre se situe au parc du Retiro : la statue del Aigel Caido (l’Ange déchu) est une des rares statues au monde à représenter le diable. Sur Gran Via, on lève les yeux sur une louve surplombant l’inscription SPQR (Senatus Populusque Romanus, le Sénat et le peuple romain). À Calle Mayor à côté du marché de San Miguel, un ange semble s’être crashé sur le toit d’un immeuble.


madrid insolite carillonplus ultra

Une façade insolite : le Carillon Plus Ultra

En levant les yeux place de las Cortes, on peut apercevoir une série de cloches et une horloge au 1er étage d’un balcon. Il s’agit du carillon Plus Ultra, du nom de la société d’assurance. Inaugurée en 1993, cette œuvre joue une musique tous les jours à midi, 15h, 18h et 20h. Cette dernière varierait selon les périodes et les événements. Attention à la ponctualité : le son ne dure que 3-4min (l’horloge a cependant 5min de retard).

À noter qu’avant la pandémie, on pouvait également observer 5 statues sortir sur le balcon. Dessinées par Antonio Mingote et créées aux Pays-Bas, elles représentaient le peintre Francisco Goya, la duchesse d’Alba, le roi Carlos III, une Madrilène et le toréador Pedro Romero. Chacune exécutait des mouvements qui lui étaient propres : Goya “trempait” son pinceau dans la palette de couleurs, la duchesse agitait son mouchoir, etc.

plaza de las Cortes, 8, 28014 Madrid, 1er étage de la société Plus Ultra Seguros.

Les anciennes statues du Carillon Plus Ultra (source : https://www.miradormadrid.com/)


Esta es una plaza : un jardin communautaire à Lavapies

Créé en 2009 sur un terrain vague, Esta es un plaza est un jardin communautaire situé à Lavapies. Il s’agit d’un lieu de partage, de loisir, d’échange et de création de lien social entre les habitants du quartier. Cet espace autogéré de 1400m2 propose différents ateliers : réparation de vélos, compostage, charpenterie, etc. Des tâches collectives permettent d’entretenir les jardins et de nettoyer les espaces.

Pour les amoureux de street art, les façades intérieure et extérieure des murs d’enceinte sont recouvertes d’œuvres colorées.

29, calle del Dr. Fourquet, 27, 28012 Madrid. Entrée gratuite mais soumise à horaires. Plus d’informations sur le site internet de Esta es una plaza.


Les activités insolites à Madrid

Boire un verre dans un ancien ciné porno

Boire un verre dans un ancien ciné porno, ça vous dit ? C’est possible à la Sala Equis. À deux pas du métro Tirso de Molina, cette salle a été rénovée mais a gardé son entrée “discrète”. Le rez-de-chaussée a été reconverti en bar : des transats et des banquettes font face à un écran géant, où sont diffusés des films de toute époque et style (pas de son, c’est plus de la décoration). On peut également y grignoter un bout (plats à partager, burger, hot-dog, etc.) Attention, c’est rapidement bondé le week-end.

Une petite salle de cinéma a cependant été conservée à l’étage. Sont dorénavant diffusés des films d’auteur (d’un style plus classique 😉 ).

calle del Duque de Alba, 4, 28012 Madrid (métro Tirso de Molina, ligne 1). Pour connaître la programmation, consultez le site internet de la Sala Equis.


street art madrid

Madrid insolite : découvrir les œuvres de street art

Madrid tend de plus en plus à se couvrir d’œuvres éphémères. Lors de festivals (C.A.L.L.E. et Pinta Malasaña, pour ne citer qu’eux), des artistes du monde entier font des rues leur terrain de jeu. Certaines œuvres sont purement décoratives et mettent en avant un commerce local. D’autres témoignent d’un engagement : elles dénoncent la corruption, les inégalités sociales, alertent sur la crise environnementale, etc.

Les quartiers de Lavapies et Malasaña concentrent la majorité des œuvres. Des tours guidés sont proposés par des experts et passionnés. Sinon, il est aussi possible de se balader et de les découvrir par soi-même. Après 3 années de vie à Madrid, j’ai répertorié quelques œuvres sur cette carte :

Il suffit de cliquer sur une étoile pour voir la photo de l’œuvre et la carte peut également se télécharger sur Google Maps. Attention, les œuvres de street sont par nature évolutive : rien ne dit qu’elles seront toujours intactes lors de votre passage 😉

Cool Tour Spain propose des circuits guidés pour découvrir les principales œuvres de street art de Madrid (pas essayé).


Aller voir un film d’auteur au Cine Doré

Construit en 1923 par l’architecte Crispulo Moro, le Cine Doré se distingue par sa façade et sa salle de projection ouvragées. L’origine de son nom est un mystère : hommage à l’illustrateur français Gustave Doré… ou plus probablement conséquence d’un effet de mode (le français était en vogue au début du XXème siècle).

De style moderne, le lieu connut un franc succès au début du siècle avant de devenir un cinéma de quartier. Il fut alors surnommé le Palacio de las Pipas (le palais des graines de tournesol), en référence aux snacks que consommaient les spectateurs. Il tomba peu à peur dans le déclin, avant de fermer ses portes en 1963. En 1982, la mairie de Madrid rachète et rénove les lieux, les considérant comme “édifice d’intérêt architectural”. Il rouvre en 1989, en tant que salles de projection pour la Filmoteca española. Depuis, on y retrouve de nombreux films d’auteur (espagnol ou étranger).

Le Cine Doré se compose de 3 salles et d’un vestibule où boire un verre :

  • La salle n°1 : la plus connue, de style “moderne” (pour le XXème siècle), avec son plafond ouvragé, ses dorures et ses sièges rouges ;
  • La salle n°2 : une salle de cinéma classique contemporaine ;
  • La salle à l’air libre, uniquement en été.

calle de Sta. Isabel, 3, 28012 Madrid. Métro Anton Martin (ligne 1). Programmation et achat de place sur le site internet de la Filmoteca Española.


Sources : Feverup.com

Assister à un concert à la lueur des bougies

Organisés par Fever, les concerts Candlelight se déroulent à la lumière des bougies (artificielles, pour éviter les risques d’incendie). Plusieurs artistes réinterprètent des morceaux avec des instruments associés à la musique classique (violon, piano, violoncelle, etc.). Les concerts mélangent tout type de musique : j’ai par exemple assisté à un concert des plus grands tubes des Daft Punk, des principaux morceaux de Ludivico Einaudi ou encore les quatre saisons de Vivaldi.

Les concerts se déroulent en petit comité, dans des hôtels ou salles de réception du centre-ville.

réservation depuis le site ou l’appli Fever.


Source : https://www.cafecentralmadrid.com/

Assister à un concert de jazz intimiste au Café Central

Une soirée insolite pour les amoureux de musique ! Situé en plein Barrio de las Letras, le Café Central propose tous les soirs des sessions de jazz, blues, swing… La salle est petite, ce qui permet d’être proche des musiciens. Idéal pour écouter des artistes talentueux autour d’un cocktail.

À noter qu’il vaut mieux réserver sa place. Comptez entre 20 € et 40 € selon le concert et l’emplacement (boisson parfois incluse).

plaza del Angel, 10, 28012, Madrid. Plus d’infos sur la programmation sur le site internet du Café Central.


Evénements insolites saisonniers

🍁 Événement insolite à Madrid : la transhumance en plein centre-ville

La transhumance est un des événements les plus insolites à Madrid. Fin octobre, des milliers de moutons traversent le centre-ville de la capitale. Ils envahissent les lieux les plus connus: Gran Via, Paseo del Prado au niveau de la fontaine de Cibeles, Plaza Mayor… et rejoignent Casa de Campo. Organisé à Madrid depuis 1994, cet événement attire beaucoup de curieux.

Comme le veut la tradition, le maire remet aux berges 50 maravédis, pour chaque millier de moutons. Ancienne monnaie ibérique, il s’agit du montant dont devaient s’acquitter les bergers pour traverser les villes.


metro noel madrid

❄️ Rame de métro de Noël sur la ligne 1

Pendant la période des fêtes de fin d’année, les rues et places de la capitale s’illuminent. Ce qui est plus insolite à Madrid, c’est que certaines rames de métro sont décorées : elles circulent sur la ligne 1 (la ligne historique qui passe par Sol), il faut juste avoir de la chance pour les emprunter.

Au programme : guirlandes lumineuses autour des portes, stickers sur les sièges et l’intégralité de l’extérieur de la rame. Ça brille de loin dans les tunnels et met dans l’ambiance des fêtes !


🌸 Monter à bord d’un train historique, jusqu’à San Lorenzo del Escorial

Une autre activité insolite à Madrid est d’emprunter le train Felipe II. Ce train historique relie la gare de Principe Pio (Madrid) à la ville de San Lorenzo del Escorial. La locomotive date des années 1960 et les wagons des années 1940, avec un intérieur boisé et en cuir : un véritable voyage dans le temps !

La société propose différents packages, incluant le billet de train, le transport en bus de la gare jusqu’au monastère ou encore les visites guidées des principaux monuments de la ville.

le trajet dure 50min et le train ne circule qu’au printemps. Plus d’infos sur le site internet du Tren de Felipe II.


Source des images : page Tripadvisor.es de Dans le Noir ?

Madrid restaurant insolite : Dans le noir ?

Envie de tester un restaurant insolite à Madrid ? Situé à deux pas de l’opéra, Dans le Noir ? propose de déjeuner ou dîner dans l’obscurité la plus totale. Impossible de distinguer quoi que ce soit : vos propres mains, la nourriture ou les personnes qui vous accompagnent.

J’ai testé avec des amies, c’est une expérience très troublante mais extrêmement intéressante. Pourquoi essayer ?

  • Découvrir la nourriture en se reposant sur nos autres sens : on ne se rend pas compte d’à quel point la vue conditionne notre rapport aux aliments. Ici, tout peut se manger avec les doigts : on touche et tâtonne pour deviner les aliments à leurs textures. Puis on sent et on déguste. À la fin du repas, on découvre le menu – certains aliments et boissons m’ont totalement bluffée !
  • La qualité de la nourriture : tout est très savoureux, les menus changent toutes les saisons pour s’adapter aux produits locaux. Il est possible de préciser à l’entrée si on a des allergies ou des aliments non appréciés.
  • Se mettre à la place des personnes malvoyantes : ici, les rôles sont inversés. Les serveurs sont malvoyants et guident jusqu’aux tables. Ça permet d’avoir un aperçu de leur quotidien, plongé dans l’obscurité.
  • Le prix : les menus commencent à 39,9 €.

Bref, une expérience géniale et insolite à vivre à Madrid. Si vous êtes curieux, foncez !

plaza Biombo, 5, 28013, Madrid. Site internet de Dans le Noir ?.

Si vous avez d’autres recommandations de lieux et activités insolites, n’hésitez pas à les partager en commentaire ! 🙂 Sinon, retrouvez mon guide pratique pour découvrir Madrid (conseils de visites, bonnes adresses…) :

4.7/5 – (8 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *