Hué : découvrir la cité des empereurs

Mis à jour le

| Publié le

par

hue cité des empereurs vietnam
Accueil » Viêt Nam » Hué : découvrir la cité des empereurs

Avec Hoï An, Hué est sans conteste une des perles du Viêt Nam et une étape à ne manquer sous aucun prétexte dans le centre du pays. Tout y est chargé d’histoire et de symboles : ancienne capitale et demeure des empereurs, maintes fois détruite par les Français, les Américains, les Nord-Vietnamiens… Et pourtant, Hué est encore debout et resplendit.

Manque de chance, la météo n’était pas au beau fixe lors de ma visite en décembre 2016 (coucou la saison des pluies). Mais ça ne m’a pas empêché d’adorer cette ville, avec un patrimoine culturel et historique très fort.

SOMMAIRE :

  1. Se rendre à la cité impériale
  2. Visiter la cité impériale
  3. Quand visiter la cité impériale ?
  4. La pagode de la Dame Céleste
  5. Tombeau de l’empereur Tu Duc
  6. Conseils pratiques

Se rendre à la cité impériale

Ancienne capitale du pays, Hué est traversée par la rivière des parfums (“parfum” se dit Huong en vietnamien, c’est aussi un prénom féminin assez répandu). Sur la rive droite, on trouve la ville plus moderne avec des cafés, restaurants et hôtels. Sur la rive gauche, le cœur historique avec la cité impériale.

Pour l’anecdote, un des deux ponts pour s’y rendre s’appelait le pont Clémenceau (maintenant Trang Tien) et a été construit… par Gustave Eiffel ! On lui avait confié la construction de plusieurs bâtiments au Viêt Nam, comme ce pont ou encore la poste centrale d’Ho Chi Minh Ville.

pont clémenceau hue

En longeant la rivière et un peu avant d’atteindre la porte principale de la cité impériale, on aperçoit des tanks, avions et hélicos militaires. Ils appartiennent au musée de la guerre d’Hué, le site est payant mais on peut observer les véhicules dans la cour extérieure.

La cité impériale d’Hué

Une immense porte marque le début de la cité impériale. Des douves entourent le site dans un carré, un peu comme pour les temples d’Angkor. Des poissons multicolores se pressent sous le pont en espérant récupérer des miettes jetées par les touristes.

150 000 dong l’entrée de la cité.

cité impériale hue vietnam

Témoignant de sa grandeur, 10 portes permettent d’accéder à la cité impériale. Classé à l’UNESCO, le site regroupe palais, pavillons, jardins et étangs. On déambule entre les différents édifices, souvent peints en rouge ou en jaune, la couleur autrefois réservée aux empereurs. Lorsqu’on lève la tête, des dragons recouverts de mosaïques semblent danser sur les toits. On flâne dans les jardins sur les pas des empereurs d’une autre époque.

cité impériale hue
hue-cite-imperiale-first-step-away

La cité est en fait séparée en deux parties :

  • la cité impériale jaune, dans laquelle on pénètre directement depuis la porte principale ;
  • la cité pourpre, réservée à la famille de l’empereur et ses concubines. Cette dernière partie a presque totalement été détruite par les bombardements américains, lors de la guerre du Viêt Nam.
cité impériale hué porte
Une des portes de la cité impériale d’Hué
cité impériale hue pavillon

Quand visiter la cité impériale ?

Il vaut mieux visiter la cité impériale d’Hué en fin d’après-midi pour profiter du coucher du soleil : la lumière baigne les édifices d’une lueur orangée qui rend les bâtiments très photogéniques. Le site se vide aussi de ses touristes.

A noter : les édifices de la cité impériale sont représentés sur le billet de 50 000 dong.

billet 50 000 dong vietnam

La pagode de la Dame Céleste

J’ai passé ma deuxième journée à Hué à visiter la pagode de la Dame Céleste et le tombeau de l’empereur Tu Duc. Malheureusement, la météo n’était pas au rendez-vous.

Si la mousson rend le cadre moins propice aux photos, la pagode reste magnifique : haute de 7 étages finement ouvragés, elle surplombe la rivière des parfums. A l’intérieur, on retrouve une tortue portant une stèle sur sa carapace, comme celles du temple de la littérature d’Hanoï.

pagode de la dame céleste tour hue

On traverse ensuite une succession de bâtiments et de cours, dont la dernière abrite des arbustes dans des pots. La pagode est très touristique, le reste des bâtiments beaucoup moins. Le site est aussi tristement célèbre : on peut y voir la voiture qui a permis à un moine de rejoindre Ho Chi Minh Ville et de s’y immoler en protestation contre le gouvernement.

la visite est gratuite.

pagode de la dame céleste hue
pagode de la dame céleste

Le tombeau de l’Empereur Tu Duc d’Hué

Au sud-ouest d’Hué, les mausolées des empereurs Nguyen se succèdent. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de tous les visiter, mon choix s’est donc porté sur celui de l’empereur Tu Duc.

tombeau tu duc hue

Sur plus de 12 hectares, palais et pavillons se dévoilent dans un écrin de verdure et un lac artificiel. La forêt environnante étouffe les bruits et donne une allure très solennelle aux lieux. Ça a été – et de loin – le site que j’ai préféré à Hué. Il se dégage une atmosphère très sereine et apaisante (sensation sûrement renforcée par la pluie) qui donne envie de flâner plus longtemps sur place.

statues tombeau tu duc

Il faut savoir que le site a servi de résidence secondaire à l’empereur, pendant plusieurs années avant sa mort. On y retrouve les sépultures de plusieurs membres : l’empereur bien sûr, mais aussi son fils adoptif et l’impératrice.

tombeau imperial tu duc
mosaique tombeau tu duc

Pour les plus observateurs, des petites statuettes peintes se cachent parfois au pied des bonsaïs (comme à Hanoï).

figurines tombeau tu duc

le ticket d’entrée est de 100 000 dong.

Conseils pratiques pour découvrir Hue

🚗 COMMENT SE RENDRE À HUÉ ?

2 options pour se rendre à Hué : en avion ou en voiture. L’aéroport de Phu Bai est situé au sud d’Hué et accueille des vols depuis Hanoï et Ho Chi Minh Ville. Pour ceux souhaitant rejoindre Hué par voie terrestre :

  • Depuis Da Nang : environ 2h de route.
  • Depuis Hoï An : environ 3h de route.

Dans les deux cas, je vous conseille de passer par la Hai Van Pass (le col des nuages). Comme son nom l’indique, le col est souvent dans la brume mais le reste de la route surplombe la mer. La vue vaut clairement le détour !

🔑 OÙ DORMIR À HUÉ ?

J’avais trouvé une promo sur Booking pour l’hôtel Hong Thien Ruby. Rien à redire. Personnel très accueillant (avec des jus de fruit frais en guise de bienvenue) et des chambres très correctes. Le quartier est assez sympa (centre-ville) et surtout, plein de restaurants à proximité.

A pied, comptez 15-20min pour vous rendre à la cité impériale.

🍜 OÙ MANGER À HUÉ ?

Comme chaque région au Viêt Nam, Hué a ses propres spécialités culinaires. Notre hôtel nous avait conseillé le Hanh restaurant, dans le même quartier. Ils proposent un menu découverte très savoureux avec plein de plats typiques, à 120 000 dong.

INFORMATIONS UTILES :

  • Se rendre à la Pagode de la Dame Céleste et tombeaux des empereurs : mieux vaut louer un scooter ou prendre un taxi à la journée, ces sites sont assez éloignés du centre d’Hué.
  • Se protéger de la mousson : laissez tomber votre traditionnel k-way, il ne vous sera d’aucune aide face à la mousson. Achetez plutôt une cape de pluie en plastique à un vendeur de rue. Ce n’est pas esthétique mais rien n’est plus efficace pour vous garder au sec (surtout en scooter).

Hué est définitivement un incontournable d’un voyage au Viêt Nam, si vous aimez l’Histoire, la gastronomie et les beaux paysages.

4.5/5 – (2 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *