Visiter Mindo, un paradis vert en Equateur

Mis à jour le

| Publié le

par

mariposario mindo equateur
Accueil » Equateur » Visiter Mindo, un paradis vert en Equateur

De passage à Quito, je tenais absolument à passer une journée à Mindo, réputée pour ses papillons multicolores. Située à 2h de route à l’ouest de Quito, cette ville minuscule est nichée au cœur de la forêt tropicale. Elle attire de nombreux touristes car l’on peut y pratiquer beaucoup d’activités : tyrolienne, rafting, tubing (descente de la rivière en bouée), randonnées jusqu’aux cascades… Le choix ne manque pas !

SOMMAIRE :

  1. Visiter une ferme à papillons
  2. Faire de la tyrolienne
  3. Carte de Mindo et de ses activités
  4. Conseils pratiques

Visiter un Mariposario (mindo butterfly garden)

En fouillant un peu sur internet quoi faire à Mindo, j’étais tombée sur des photos sublimes de papillons. C’est immédiatement devenu l’objectif de ma visite et je n’ai pas regretté le déplacement !

Quelle ferme à papillons choisir à Mindo ?

On peut admirer ces gracieux animaux dans les fermes à papillons, des espèces de grandes serres où de nombreuses espèces de toutes les couleurs et les formes se côtoient. Il y a deux mariposarios à Mindo :

  • Un dans le centre de la ville, à quelques minutes à pied de l’arrêt de bus,
  • Un à l’extérieur de la ville (3km), le Mariposas de Mindo.

J’ai opté pour celui à l’extérieur, qui est aussi le plus grand. Le tour-opérateur m’y a emmenée, en me faisant monter à l’arrière d’un pick-up. Le trajet est très court, la roue de terre battue serpente entre la rivière, la forêt luxuriante et les eco lodges qui fleurissent dans la zone.

ticket d’entrée du mariposario, 8,5$ (adulte) et 5$ (enfant 4-11 ans).

boutique mariposario

Se balader parmi les papillons

Après avoir convenu avec mon chauffeur de l’heure du retour, l’entrée du mariposario se fait via un jardin exotique. Dans un bassin, des poissons rouges flânent entre les nénuphars et les roseaux ; et des fleurs exotiques glissent d’une tonnelle.

La première salle est sans surprise l’accueil, avec un grand salon ainsi qu’une boutique de souvenirs où des papillons plus vrais que nature prennent la pose.

papillon equateur mariposario

Pour accéder à la serre, il faut passer par une sorte de sas, conçu pour empêcher les papillons de sortir. A l’aide de panneaux photos, une des employées explique le cycle de vie de ces insectes aussi délicats qu’éphémères et quelques règles pour ne pas les déranger. Il faut être particulièrement vigilant où l’on pose les pieds : les papillons se posent n’importe où et surtout là où on ne les attend pas – à savoir, sur le sol. Un petit malin coincé dans le sas se glissera même dans la chevelure d’une visiteuse pour retourner tranquillement dans la serre.

Une fois la “porte” passée, la première chose que l’on ressent, c’est la chaleur humide de la serre. Puis on lève la tête et tout devient magique. Sous la lumière blanchâtre du plastique, des dizaines et dizaines de papillons virevoltent de tous les côtés. On ne sait plus vraiment où donner de la tête, l’œil est sans cesse attiré par un nouveau mouvement, une nouvelle couleur.

papillon equateur mariposario
papillon mariposario mindo equateur

Aux quatre coins de la serre, les papillons s’agglutinent sur des assiettes. Ces dernières sont remplies de banane écrasée, dont les insectes se nourrissent. L’astuce, c’est d’en prendre un peu sur la main ou le doigt et de vous poser bien en face d’eux… Si l’on attend quelques instants, un papillon finit par venir se poser délicatement sur sa main. C’est un moment hors du temps lorsque l’on voit de si près le battement léger de leurs ailes…

papillon mariposario mindo
Mise au point ratée mais moment inoubliable

De l’autre côté des serres, on découvre un jardin tropical, avec de nombreuses plantes endémiques. Une cabane dans les arbres permet de prendre de la hauteur et d’admirer la flore environnante.

Faire de la tyrolienne à Mindo

L’après-midi, j’ai tenté un parcours en tyrolienne à côté du Rio Mindo. Je n’ai malheureusement aucune photo de cette activité, par peur de faire tomber mon appareil dans le vide. Pour 20$, vous avez dix traversées différentes au-dessus de la canopée et d’un petit cours d’eau. Le tour-opérateur s’est chargé du transport (quelques minutes de voiture).

Entre chaque tyrolienne, on déambule au beau milieu d’une végétation luxuriante. J’ai raté de peu un toucan (il s’est envolé à notre approche) mais aperçu de nombreux oiseaux lors de mes “passages” aériens. Si vous n’avez jamais tenté de tyrolienne, c’est le bon moment ! Sinon, la ville de Baños est aussi réputée pour ses activités sportives et sa multitude de tyroliennes (certaines passent même au-dessus de cascades).

Carte de Mindo Equateur

Le tour-opérateur que j’ai choisi avait réalisé une carte de Mindo, regroupant la plupart des activités proposées et leurs localisations. On y retrouve tout à droite le mariposario que j’ai visité ainsi qu’un peu plus bas à gauche le “canopy” (tyrolienne au-dessus de la canopée) que j’ai emprunté. Mais la zone regorge d’autres activités : observation des oiseaux, des grenouilles, des lucioles, randonnées jusqu’aux cascades, tubing, visite d’un atelier de chocolat… Il y a de quoi faire !

carte mindo equateur
Carte de Mindo, dans une agence locale

Pour toutes ces raisons, Mindo est pour moi une étape incontournable lors d’un séjour en Equateur. Je vous conseille d’y passer un, deux ou trois jours pour vraiment profiter des activités sur place.

Conseils pratiques

🚌 Mindo – Quito en bus

Une compagnie de bus assure la liaison entre Quito et Mindo, depuis le terminal Ofelia (3,1$ pour environ 2h de route). En 2017, les bus partaient de Quito tous les jours à 9h, 11h et 13h. Le dernier départ de Mindo était à 15h30, faites attention à ne pas le manquer.

Pour se rendre au terminal Ofelia depuis le centre historique de Quito, comptez une trentaine de minute et 4-5$ au taximètre.

🥯 Où manger à Mindo ?

A 2min à pied de l’avenue principale, El Quetzal de Mindo produit d’excellents chocolats et confitures, qu’on peut déguster sur place et commander à emporter. Pour les plus curieux, la fabrique se visite (1h de visite, 10$).

Sur l’avenue principale, le snack/bar à droite du El Cañaveral propose des glaces à tomber par terre et d’excellents pan de yuca (pain de manioc, un plat typique pour le petit-déjeuner ou le goûter, souvent servi avec du yaourt à boire). A tester au moins une fois en Equateur !

🔑 Où dormir ?

J’ai regretté de ne pas avoir passé plus de temps dans cette ville. Si vous souhaitez en profiter pleinement, de nombreux ecolodges ont vu le jour dans la zone. Un lodge très connu à Mindo est celui de Las Terrazas de Dana, qui dispose d’une piscine et propose des tours (notamment pour observer les oiseaux).

🔍 À quelle altitude se situe Mindo ?

Mindo est située à plus basse altitude que Quito : 1 200m contre 2 800m ! Le climat y est donc beaucoup plus humide. Prévoir un k-way et de bonnes chaussures de marche si vous vous rendez aux cascades.

Vous l’aurez compris : si vous voyagez en Equateur, prévoyez une étape à Mindo !

4.8/5 – (6 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *