Que faire à Vichy ? Les incontournables à voir pour un week-end

Mis à jour le

| Publié le

par

que faire à vichy
Accueil » France » Que faire à Vichy ? Les incontournables à voir pour un week-end

Quand on parle de Vichy, on pense à la seconde guerre mondiale, aux pastilles mentholées et à la limite, aux sources thermales. C’est pourtant extrêmement réducteur : la ville auvergnate est un bijou d’architecture, encadré de verdure. Une merveille à découvrir dans le centre de la France !

SOMMAIRE :

  1. Que voir à Vichy ?
  2. Comment venir ?
  3. Combien de temps prévoir ?
  4. A quelle saison découvrir Vichy ?
  5. Où loger ?
  6. L’histoire de Vichy

🔎 Que faire et voir à Vichy ? Les incontournables

  1. Le monument des Dômes
  2. Le hall des sources
  3. Le parc des sources
  4. L’opéra
  5. Le palais des congrès (casino)
  6. Le kiosque
  7. La source de l’hôpital
  8. L’église Notre-Dame-des-Malades / Saint-Blaise
  9. Les chalets de l’Empereur
  10. Le parc Napoléon III
  11. La source des Célestins
  12. Les rives de l’Allier
  13. L’hôtel de ville

on peut découvrir la ville avec l’application mobile Navaway, qui fonctionne comme un audio guide. De courts épisodes sont disponibles gratuitement et livrent des informations sur les édifices les plus emblématiques de Vichy. Plus d’information sur l’appli Navaway.

1. Le monument des Dômes

Le monument des Dômes est de loin le monument qui surprend le plus à Vichy. En cause, son imposant dôme scintillant de style néomauresque. Construit en 1900, l’intérieur est recouvert de mosaïques au sol et agrémenté de peintures.

l’entrée est libre (gratuit, pas de ticket), porte sur la droite de la façade principale. On ne peut accéder qu’à la salle derrière la verrière.

2. Le hall des sources

Construit en 1903, le hall des sources de Vichy donne accès à 5 sources : les Célestins, Hôpital, Chomel, Grande Grille et Lucas. On peut même goûter gratuitement l’eau de la source des Célestins, des robinets sont accessibles au centre du bâtiment. Verdict ? J’ai trouvé ça infect mais c’est censé avoir des vertus thérapeutiques. A tester !

L’architecture du bâtiment mérite à elle seule le coup d’œil : une façade extérieure épurée en verre et métal et un intérieur dans les tons vert anis. Sous cette imposante verrière, on a l’impression d’être à une autre époque.

3. Le parc des sources de Vichy

Le parc des sources relie le hall des sources à l’opéra / casino de Vichy. On y retrouve des petits kiosques mais l’attraction principale demeure les passages couverts, situés des deux côtés du parc.

4. L’opéra de Vichy

Mon coup de cœur à Vichy ! Réalisé par l’architecte Charles Badger en 1865 sur demande de Napoléon III, l’opéra de Vichy est un véritable bijou. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est le seul théâtre français d’un style Art nouveau dans les tons or et ivoire. La décoration tourne autour des fleurs : on retrouve ces motifs sur les murs, plafonds, sièges… même les petits lustres en ont la forme !

Face à l’afflux de curistes, il est agrandi en 1900 : il peut alors accueillir 1 400 personnes, il s’agissait de la plus grande salle de théâtre française en dehors de Paris. L’opéra de Vichy connaît son apogée pendant l’entre-deux-guerres, où 90 représentations y sont données chaque été.

l’on y joue toujours des pièces (théâtre, danse, opéra…). Programmation et réservation depuis le site internet de l’Opéra de Vichy.

5. Le casino / palais des congrès

Accolé à l’opéra, le Casino abrite des salons de jeux et une salle de balle, surplombés d’imposants lustres et plafonds ouvragés. Il sert maintenant de palais des congrès.

Fait surprenant : au-dessus des deux cariatides à l’entrée, on aperçoit une horloge… qui n’en est pas une. Il s’agit en réalité d’un baromètre météorologique. Au lieu d’indiquer les heures, l’aiguille pointe sur des cases “beau temps”, “variable”, “pluie ou vent” ou encore “tempête”.

6. Le kiosque

Ce petit kiosque à musique fait partie des 7 kiosques initialement présents à Vichy. En effet, la ville a entretenu un lien étroit avec la musique, notamment pendant l’entre-deux-guerres. Créé en 1902, le kiosque se trouve au sud du parc des sources, ceinturé par une galerie en forme de fer à cheval. Petit détail : même les balustrades en fer forgé sont en forme de notes de musique !

De mai à septembre, le kiosque abrite des concerts gratuits, dans tous les styles musicaux. Plus d’information sur les concerts du kiosque.

7. La source de l’hôpital

Elle tient son nom de sa proximité avec l’ancien hôpital de Vichy. Construit en 1946, le bâtiment moderne qui l’abrite a remplacé celui Art nouveau de 1907. Tout comme la source des Célestins, il est possible de goûter l’eau gratuitement : jaillissant à 34°C et avec son odeur soufrée, elle est supposée être bénéfique pour la santé, notamment en cas de problèmes intestinaux.

A noter que cette source devait déjà être utilisée pendant l’Antiquité : un puits romain a été retrouvé à 2,5m de profondeur sous l’actuel édifice.

8. L’église Notre-Dame-des-Malades / Saint-Blaise de Vichy

Construite entre 1925 et 1933, l’église Notre-Dame-des-Malades apparaît tout en contrastes : de style Art déco, la façade est très sobre, voire austère avec son béton. A l’intérieur en revanche, c’est un étalement de mosaïques couleur or et lapis lazuli.

entrée gratuite mais soumise à horaires.

9. Les chalets de l’Empereur à Vichy

Construits entre 1863 et 1905, les chalets de l’Empereur sont une volonté de Napoléon III (encore lui, oui). Ils accueillaient l’Empereur, sa suite ainsi que les officiers de la garde impériale. On compte 6 chalets à Vichy : le chalet Marie-Louise, le chalet de l’Empereur, le chalet Eugénie, le chalet des Roses, le chalet Clermont-Tonnerre et le chalet Saint-Sauveur.

Avec leurs façades colorées et leur mélange des styles (architecture suisse mais avec des bow window britanniques), ils ont le charme d’une autre époque. A ma connaissance, seul le chalet des Roses se découvre de l’intérieur lors de visites guidées (plus d’informations sur le compte Instagram du chalet des Roses). Le reste du temps, on les admire depuis la rue !

lors des journées du patrimoine, des visites guidées permettent de découvrir certains chalets de Vichy (gratuit, sur réservation). Je m’y étais pris au dernier moment, donc plus de place… mais à garder en tête si vous êtes dans la région mi-septembre.

parc napoleon iii vichy

10. Le parc Napoléon III

Les parcs, espaces verts et squares représentent 1/6 de la superficie de Vichy. Pas étonnant qu’en déambulant dans la ville, on s’y sente aussi bien !

Un des principaux parcs est celui de Napoléon III, qui longe la rivière Allier. On se balade sous une allée bordant le fleuve et on peut se poser à l’ombre des grands arbres pour une sieste improvisée ou un pique-nique.

Puisqu’il semble être partout ici, un buste de l’Empereur trône dans le parc : il rend hommage aux nombreux travaux d’urbanisme que Napoléon III a réalisé dans la ville thermale.

source des célestins vichy
Source de l’image : vichymonamour.fr

11. La source des Célestins

Je n’ai pas visité cette source, qui est la plus connue de Vichy. Elle tient son nom d’un couvent datant du XVème siècle, aujourd’hui disparu. Créé en 1908, le pavillon est de style Louis XVI et on peut goûter gratuitement l’eau de source à l’intérieur.

parc napoleon iii vichy

12. Les rives de l’Allier

La ville de Vichy a entrepris de larges projets pour réaménager les rives de l’Allier et notamment pour “renaturer” les berges. Entourés de végétation, on retrouve des aires de jeux, bancs, kiosques ou encore bars et restaurants en terrasse.

hôtel de ville de vichy
Source de l’image : vichymonamour.fr

13. Hôtel de ville de Vichy

Édifié au début du XXème siècle, l’hôtel de ville de Vichy est de style néoclassique et rappelle l’hôtel de ville de Paris. A l’intérieur, on retrouve la salle du conseil municipal, une salle des mariages mais aussi un salon d’honneur, qui servait de salle de bal.

pastille de vichy
Source de l’image : https://www.allier-auvergne-tourisme.com/

14. Goûter les pastilles de Vichy

On connaît souvent Vichy pour ses fameuses pastilles octogonales. Créés en 1825, ces petits bonbons étaient très appréciés de l’impératrice Eugénie et étaient d’abord vendus en pharmacie. En effet, ils contiennent des sels minéraux issus des sources de la ville.

Fondée en 1852, l’entreprise Moinet est la plus ancienne confiserie de Vichy toujours en activité. Située en plein centre historique, on peut y acheter les célèbres pastilles (avec ou sans sucre) déclinées dans plusieurs parfums.

Confiserie Moinet, 4-6 rue Source de l’Hôpital, 03200, Vichy (coordonnées GoogleMaps, site internet de la Confiserie Moinet).

Que faire à Vichy le dimanche ?

Tous les dimanches, des concerts gratuits sont organisés au kiosque à musique de la source de l’hôpital. L’événement est donc en extérieur (des chaises sont mises à disposition dans le parc) et on y retrouve tous les styles de musique (jazz, blues, variété française, rock, etc.). Le programme et les horaires des concerts sont disponibles sur le site de l’office du tourisme de Vichy.

Autre idée de sortie le dimanche à Vichy : se balader sur les rives de l’Allier, qui ont été aménagées avec des parcs, des bars et terrasses. Si la météo est clémente, on peut descendre la rivière en canoë-kayak jusqu’au village médiéval de Billy. Tarifs et réservation sur le site de l’office du tourisme.

🚗 Comment venir à Vichy ?

On peut se rendre à Vichy de plusieurs façons :

  • En voiture : comptez 1h de route depuis Clermont-Ferrand (A71 ou la 2019 ou D210) ; 2h de route depuis Lyon (A89) et 3h30 depuis Paris (A71). Une fois sur place, on retrouve de nombreux parkings dispersés dans le centre-ville. Le parking des Célestins est situé en face du hall des sources et m’a coûté environ 7€ pour 4h30.
  • En train : Vichy est accessible en train depuis Lyon (1h30), Clermont-Ferrand ou encore Paris Bercy (3h). La gare se trouve à l’est du centre-ville, à un kilomètre à pied du parc des sources. Pour réserver un train, direction le site Oui Connect de la SNCF.
  • En bus : il n’y a pas de réseau Flixbus à Vichy, les arrêts les plus proches sont à Clermont-Ferrand ou Lyon. En revanche, le réseau de bus Mobivie permet de rejoindre Vichy depuis les villes de Cusset, le Vieux, Abrest, Bellerive sur Allier et Hauterive. Plus d’informations sur le site Mobivie.fr.
  • En avion : l’aéroport de Vichy-Charmeil n’accueille que des vols privés. Pour des vols commerciaux, il faut atterrir à Clermont-Ferrand/Aulnat (35min de Vichy) ou à Lyon Saint-Exupéry (2h) puis prendre un train ou louer un véhicule.

⏳ Combien de temps pour visiter Vichy ?

Vichy peut se visiter à la journée sans problème ou sur un week-end. Le centre-ville est assez petit, tout est accessible à pied.

📅 À quelle saison venir ?

À mon avis, Vichy peut se découvrir à toutes les saisons. L’automne avec ses couleurs chatoyantes doit être magnifique, de même que le printemps avec la floraison. Personnellement, je m’y étais rendue début automne.

Je recommanderai de privilégier un moment où les températures sont encore agréables puisque l’intérêt est de se balader et flâner dans la ville.

🛏️ Où loger ?

Je n’ai passé qu’une journée à Vichy donc je ne saurai recommander un hébergement. En revanche, en se baladant, je suis passée devant la Maison Decoret, un Relais&Château en face du parc des sources. Il s’agit d’un chalet de briques, construit sous Napoléon III et auquel a été ajoutée une verrière d’un style moderne.

Aucune idée du rapport qualité-prix mais au cas où, pour ceux qui veulent se faire plaisir !

🇫🇷 L’histoire de la ville

Une ville réputée pour ses thermes

Ce sont les thermes qui ont fait la gloire de Vichy. L’activité débute au XVIIème siècle et allie alors des soins externes (douches, bains) et des soins internes (boissons thermales). Progressivement, on y inclut une activité sportive, notamment l’escrime et la gymnastique au XIXème siècle.

C’est en 1900 que la ville connaît son âge d’or avec pas moins de 70 000 curistes qui viennent s’y faire soigner.

Le rôle de Vichy pendant la seconde guerre mondiale

Vichy est tristement célèbre pour avoir été le siège du gouvernement de l’Etat français, entre juillet 1940 et août 1944. Pourtant, la ville ne propose pas de lieu d’exposition dédié à cette facette de son histoire.

Pour les plus curieux, seules quelques traces attestent du sombre passé de la ville thermale. Par exemple, une plaque commémorative a été disposée à l’entrée de l’opéra : c’est dans ce dernier que sera votée la fin de la IIIème république et que les pleins pouvoirs seront donnés au gouvernement de Pétain en 1940.

l’application Vichy 1939-1945 permet d’écouter des explications sur les lieux emblématiques de la ville et leurs liens avec le régime de Pétain. Cette dernière a été créée par Audrey Mallet, une historienne autrice du livre Vichy contre Vichy.

Une architecture unique en France

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2021, la ville de Vichy est un véritable trésor architectural. On y retrouve des influences de tous horizons, avec des chalets suisses, des villas vénitiennes ou de style colonial anglais. Les styles aussi se mêlent : Art nouveau, néomauresque, Art déco, néoclassique, etc.

Napoléon III a largement contribué à son embellissement en commandant plusieurs édifices, comme l’opéra ou l’ensemble de chalets sur le boulevard des Etats-Unis.

Pour résumer, je ne m’attendais à rien en me rendant à Vichy et pourtant, ça a été un énorme coup de cœur. Une chouette destination pour une journée, depuis Paris ou l’est de la France 😉

4.8/5 – (6 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *