Que visiter en Camargue ? 5 incontournables

Mis à jour le

| Publié le

par

camargue visiter
Accueil » France » Que visiter en Camargue ? 5 incontournables

L’été 2020 a été pour moi l’occasion de découvrir la côte méditerranéenne française. Gros coup de coeur pour la Camargue ! La région s’étire entre le roulis des vagues et le calme apparent des marais. L’eau semble s’infiltrer dans chaque paysage et y glisse une faune incroyable. Voici mes immanquables pour visiter la Camargue en quelques jours !

SOMMAIRE :

  1. Les salins d’Aigues-Mortes
  2. Balade à cheval sur la plage
  3. Les flamants roses
  4. Les remparts d’Aigues-Mortes
  5. La tour Carbonnière
  6. Conseils pratiques pour visiter la Camargue
camargue salins aigues mortes

Visiter la Camargue : les salins d’Aigues-Mortes

Pas besoin de voyager en Australie, au Sénégal ou encore au Mexique pour admirer des lacs roses : il suffit de se rendre aux salins d’Aigues-Mortes, en Camargue. Ces grandes étendues sont créées artificiellement pour y laisser s’évaporer l’eau de mer. On y récupère ensuite le sel et la fleur de sel. C’est une algue qui donne aux marais salants cette couleur rose si particulière.

Le site est exploité depuis l’Antiquité, à la demande d’un ingénieur romain pour répondre aux besoins en sel de la province. Aujourd’hui, 10 sauniers travaillent encore sur place. Les marais salants sont aussi un incroyable lieu de vie : première réserve naturelle de flamants roses en Europe, les salins d’Aigues-Mortes abritent plus de 200 espèces d’oiseaux dont les 3/4 sont protégés.

salins aigues mortes camargue

Infos pratiques :

  • Les salins d’Aigues-Mortes se visitent de 3 façons : à pied, en vélo ou en petit train. Pour la visite en petit train, le ticket est à 11,20€ pour un adulte et à 8,70€ pour les enfants de 5 à 13 ans (gratuit pour les moins de 5 ans).
  • Quelle que soit l’activité choisie, pensez à réserver (surtout en été).
  • Le parking des salins est gratuit.

sur le site officiel des salins d’Aigues-Mortes.

balade à cheval camargue

Balade à cheval en Camargue

Impossible de visiter la Camargue sans admirer ses chevaux blancs. J’ai donc opté pour une balade à travers les marais et sur la plage, avec Cheval La Palunette. Je suis tombée complètement sous le charme, je recommande mille fois l’expérience ! Mon article dédié sur cette expérience :

Située à Saintes-Maries-de-la-Mer, cette petite entreprise propose des balades ouvertes à tous les niveaux (débutants ou plus confirmés). Maëlle demande au préalable le niveau d’équitation pour attribuer le cheval le plus adapté à chacun. Elle prend aussi le temps d’expliquer le caractère de chaque animal, ses forces, ses faiblesses et ce à quoi on doit être attentif pour que tout se passe au mieux. La balade se fait toujours en petit comité (max 10 personnes). J’ai choisi celle de 2h qui mélange plage et marais.

La grande majorité de la balade se passe au pas, avec quelques passages au trot. Pour les cavaliers plus expérimentés, Maëlle peut accorder un peu de galop. J’ai eu cette chance-là, c’est un souvenir extraordinaire quand le cheval s’est élancé sur la plage : le vent qui fouette les oreilles, le bruit des vagues, des sabots heurtant le sable, l’excitation du cheval, la vitesse… On est presque étourdi par les sensations. Magique !

Infos pratiques :

  • Cheval la Palunette propose des balades de 2h (40€), pour tous les niveaux et toutes les envies.
  • Pensez à réserver en avance par mail ou par téléphone. Les enfants sont acceptés à partir de 6 ans.
  • Portez des chaussures fermées et un pantalon pour éviter les frottements. Pas de sac à dos à cheval (les affaires peuvent être laissées dans le local du centre).
  • Le paiement se fait par chèque, chèque vacances ou en espèces (carte bancaire non acceptée).
flamants roses parc du pont de gau camargue

Que voir en Camargue ? Les flamants roses

Autre symbole incontesté de la région : les flamants roses de Camargue. Le meilleur endroit pour les admirer de près est le parc ornithologique du pont de Gau, à Saintes-Maries-de-la-Mer.

Le parc propose des sentiers serpentant entre les marais et une végétation dense. À quelques pas du chemin, on peut observer des flamants roses – star des lieux, fouiller l’eau de leurs longs becs mais aussi des aigrettes, poules d’eau, hérons, libellules ou encore des castors ! Éparpillés le long du sentier, des postes d’observation ont été créés pour se rapprocher de la faune sauvage, sans la déranger. La visite se fait à pied, comptez entre 1h et 1h30 (sauf si vous vous arrêtez comme moi toutes les 30 secondes pour prendre des photos…).

Mon conseil de visite : si aucune entrée n’est possible après 17h ou 18h (selon la saison), les lieux ferment réellement après le coucher du soleil. Il est donc tout à fait possible d’y rester pour profiter de la golden hour. Par exemple en août, je suis rentrée dans le parc avant 18h et je suis sortie un peu avant 21h. Pour connaître le meilleur moment pour la lumière, j’utilise l’application Golden Hour.

parc du pont de gau

Infos pratiques :

  • L’entrée coûte 7,50€ pour un adulte et 5€ pour un enfant (4 à 12 ans). Je pense que la balade peut tout à fait convenir aux enfants (même très petits), avec les animaux à proximité, des postes d’observation et des panneaux explicatifs.
  • Le site est accessible aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite (seulement la première moitié du parc). Le parking à l’entrée du parc est gratuit.
  • Il est possible de pique-niquer sur place et de louer des jumelles à l’accueil.
  • Les animaux domestiques sont interdits dans le parc.

sur le site officiel du parc ornithologique du Pont de Gau.

remparts aigues mortes

Visiter les remparts d’Aigues-Mortes

Si vous vous rendez aux salins, autant en profiter pour visiter Aigues-Mortes. Ses remparts longs d’1,6km entourent complètement la ville et sont ouverts aux visiteurs. En empruntant le chemin de ronde, on profite d’une vue imprenable sur les toits et les ruelles du centre historique mais aussi sur les différents canaux et marais salants alentour.

La visite débute au niveau de la tour de Constance (accès porte de la Gardette) où résida le roi Saint Louis, et dure entre 1h et 1h30. Le chemin est parsemé de tours et de salles qui sont devenues des lieux d’expositions : elles détaillent le passé très riche de la ville ou accueillent des œuvres d’art moderne. On y apprend qu’Aigues-Mortes fut d’abord un port (relié à la Méditerranée par canal), point de départ de croisades au XIIIème siècle. Face à l’ensablement, elle convertit ses tours en prison, notamment pour y enfermer les protestants après la révocation de l’édit de Nantes au XVIème siècle.

vue sur les toits aigues mortes

Infos pratiques :

  • Le ticket pour les remparts coûte 8€ par adulte et est gratuit pour les -18 ans. Il est possible de réserver en avance sur internet. Plus d’infos sur le site officiel de la ville d’Aigues Mortes.
  • Le sens de la visite est imposé. Il n’y a pas de toilette durant le parcours, uniquement à l’accueil.
  • Mieux vaut prévoir de l’eau (et casquette / lunettes de soleil, surtout si on visite l’été) : les remparts ne sont ombragés qu’au niveau des tours.
  • Aigues-Mortes possède plusieurs parkings (gratuits ou non), situés à l’extérieur de la vieille ville. Les plus pratiques sont le P5 et le P4, qui donnent directement sur les remparts. Le P6 est un peu plus éloigné (de l’autre côté du canal du Rhône à Sète) mais a donc l’avantage d’être plus vide.
tour carbonniere camargue

Incontournable en Camargue : la tour Carbonnière

Construite au même moment que les remparts d’Aigues-Mortes au XIIIème siècle, la tour Carbonnière enjambait l’unique passage terrestre vers la ville. Elle fut gérée par des moines puis par des gouverneurs qui en retirèrent un droit de péage. Au fil des siècles, elle fut peu à peu abandonnée.

Au XIXème siècle, le passage devint trop étroit pour permettre la circulation des charrettes et des voitures : on pensa alors la démolir. Elle devint successivement propriété de l’état, de la ville, du ministère des Beaux Arts avant d’appartenir définitivement à la ville de Saint Laurent d’Aigouze.

Aujourd’hui, la route départementale la contourne des deux côtés et la tour est monument historique classé. A son sommet, s’étale une vue à 360° sur la “Petite Camargue”, classée site Natura 2000. Le lieu est aussi un observatoire idéal de la faune locale : héron, cygnes, flamants roses, aigrettes, poules d’eau, etc.

Infos pratiques :

  • L’accès à la tour Carbonnière est gratuit (lieu non surveillé).
  • Comptez 15-20min de voiture depuis le centre-ville d’Aigues-Mortes. Un petit parking à proximité (gratuit) permet de s’y rendre, via un ponton surplombant les marécages.

Conseils pratiques pour visiter la Camargue

📆 Quand partir en Camargue ?

Visiter la Camargue en été, c’est accepter d’être un touriste parmi beaucoup d’autres. La découverte reste agréable mais sans doute moins intimiste qu’à d’autres moments de l’année. Cette région est sûrement superbe au printemps ou en automne, lorsque par exemple les flamants roses sont d’une couleur plus vive.

🔑 Où loger en Camargue ?

J’ai logé à Saintes-Maries-de-la-Mer, qui se veut capitale de la Camargue et c’est une option que je recommande pour plusieurs raisons : la ville est en bord de mer, le parc ornithologique du pont de Gau est à quelques minutes de voiture, il est possible de faire une balade à cheval sur la plage et les marais et enfin, la ville se situe à 30min à peine des salins d’Aigues-Mortes.

🚗 Comment visiter la Camargue ?

Il est nécessaire d’avoir un véhicule pour visiter la Camargue, il n’y a pas de ligne de bus ou de train entre les différents sites.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré visiter la Camargue, j’y retournerai pour sûr au printemps ou en automne. N’hésitez pas à partager vos coups de coeur en commentaire !

4.7/5 – (3 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *