Que visiter dans le Tarn ? Idées d’activités pour un weekend

Mis à jour le

| Publié le

par

visiter le tarn
Accueil » France » Que visiter dans le Tarn ? Idées d’activités pour un weekend

Proche de Toulouse, le département du Tarn regorge de possibilités de visites, autant culturelles qu’en plein air. Les paysages sont vallonnés et alternent champs de blé, vignobles et petits villages en briques et pierres. Voici mes conseils et recommandations pour visiter le Tarn !

SOMMAIRE :

  1. La cité épiscopale d’Albi
  2. Cordes-sur-ciel, le village perché
  3. Que faire dans les environs ?
  4. Conseils pratiques

Que faire à Albi ?

  1. Se perdre dans les ruelles
  2. Le Pont-Vieux
  3. Les “moulins albigeois”
  4. Les berges du Tarn
  5. La cathédrale Sainte-Cécile
  6. Le musée Toulouse-Lautrec
  7. Les jardins du palais de la Berbie

Se perdre dans les ruelles de briques d’Albi

Le centre-ville d’Albi peut facilement se visiter à pied : tout n’est que petites ruelles et murs en briques, où les volets des fenêtres sont des touches de bleu pastel, de blanc ou de rouge. Le centre-ville de la cité épiscopale est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO – et on comprend aisément pourquoi ! Les lieux ont beaucoup de charme et on retrouve des airs du centre-ville de Toulouse.

Conseils de visite : au coucher (ou au lever) du soleil, la lumière orangée s’étale sur les briques et donne une atmosphère orangée et chaude à toute la ville. A voir !

pont vieux albi visiter le tarn

Le Pont-Vieux d’Albi

La ville d’Albi est traversée par la rivière du Tarn : il s’agit d’un affluent de la Garonne qui a donné son nom au département (ainsi qu’à celui du Tarn et Garonne). Le Tarn est avec le Lot l’un des deux affluents principaux de la Garonne.

Classé monument historique depuis 1961, le Pont Vieux fait environ 150m et date du Moyen-Âge : sa construction remonte à 1040 apr. J.-C. ! Il a changé d’aspect au fil du temps : au XVIème siècle, des maisons à colombages le surplombaient et abritaient cordonniers, marchands de fruits ou encore des tanneurs. Ce n’est qu’au XVIIème siècle qu’elles sont complètement détruites, suite à une crue très forte. Un péage y a aussi été installé lorsque la ville était un carrefour commercial important.

moulins albigeois

Les “moulins albigeois”

Situés dans le quartier de la Madeleine, les “moulins albigeois” sont visibles depuis la rive gauche et le Pont Vieux. A l’origine, il s’agit d’un moulin à farine datant du XIIème siècle. Ce dernier est réaménagé en vermicellerie (usine de pâtes) en 1850, avant d’être désaffecté dans la deuxième partie du XXème siècle.

Aujourd’hui, les lieux abritent un hôtel, le musée Lapérouse, le comité départemental du tourisme et le centre d’art contemporain ; et sont classés monuments historiques.

on dénombre plus de 800 moulins sur le Tarn depuis le XIIème siècle !

berges du tarn albi

Les berges du Tarn avec “l’Echappée Verte”

Sur la rive gauche, les berges du Tarn sont un incontournable lors d’une visite de la cité épiscopale. Elles permettent non seulement de se retrouver en pleine nature, à deux pas du centre historique mais aussi de profiter d’une jolie vue sur les “moulins albigeois” en face. On peut y admirer les nombreux ponts de la ville ou les façades des bâtiments du quartier de la Madeleine se reflétant dans l’eau.

Avec ses étendues d’herbe à l’ombre des arbres et des remparts du palais de la Berbie, les lieux sont parfaits pour un pique-nique. Ils sont aussi le point de départ des croisières en gabarres et des excursions en canoë-kayak sur le Tarn. A noter qu’un jardin éphémère est créé tous les étés à proximité des embarcadères.

On peut descendre au niveau des berges à plusieurs endroits, notamment au Pont-Vieux.

Ce chemin fait partie de l’Echappée Verte, un sentier de randonnée urbaine, tracé par le GR36. Long de 4km, il se compose de 3 sections :

  • Le sentier des berges, qui débute au parking de la Cathédrale Sainte Cécile et se termine à l’embouchure du ruisseau du Caussels. Il est praticable toute l’année et longe le palais et les jardins de la Berbie.
  • Le sentier sauvage, du Pont Neuf jusqu’à l’avenue du Loirat. Accessible uniquement en été et pour les personnes averties (marches, passages à gué, etc.)
  • Le sentier de la Mouline, de l’avenue du Loirat jusqu’au parking des Planques. Très accessible, même aux vélos.

le sentier de l’Echappée Verte se fait en 1h30-2h environ et peut être accompagné de commentaires audio (comme un audio guide) : il suffit de se munir de son téléphone et d’écouteurs / casque. Le système est gratuit et disponible depuis l’appli d’audioguide Izi.travel.

cathédrale sainte-cécile albi

La cathédrale Sainte-Cécile

Nichée au cœur du centre historique, la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi est celle de tous les superlatifs : plus grande cathédrale de brique du monde (78m de haut et 113m de long) et plus grande cathédrale peinte d’Europe (18 500m2 de fresques et décorations) !

Avec ses allures de château fort, elle semble sortir de nulle part, au détour des petites rues du centre-ville. Très imposante, elle est tout en contraste : des façades relativement sobres, dans la brique puis à l’intérieur, une explosion de couleurs vives, de détails et de formes soignées. Les scènes peintes illustrent la Bible, dans des tons bleu et or.

Malheureusement, je suis tombée pendant la messe, je n’ai donc pris aucune photo de l’intérieur.

cathédrale sainte-cécile albi

La cathédrale Sainte-Cécile est aussi dotée d’un orgue aux dimensions massives (15m de haut !), l’orgue Moucherel. Il date du XVIIIème siècle et des concerts y sont toujours joués. L’agenda des événements est mis à jour par l’association Christophe Moucherel.

Bref, impossible de visiter le Tarn sans voir la cathédrale d’Albi !

l’entrée est gratuite sauf pour le chœur (5€) et le trésor (billet combiné chœur & trésor à 6€). Il est possible de réserver en ligne.

Le musée Toulouse-Lautrec

Difficile de présenter la ville sans évoquer Toulouse-Lautrec ! Né à Albi, le célèbre peintre du XIXème siècle faisait partie de l’aristocratie du sud-ouest. Un musée regroupant la plus grande collection de ses œuvres lui est consacré dans un lieu unique : le palais de la Berbie.

Cet imposant monument coincé entre la cathédrale Sainte-Cécile et les berges du Tarn est un ancien palais des évêques. Datant du XIIIème siècle, les lieux sont très bien conservés, tout en briques rouges. Il tient son nom du terme occitan “berbie” qui désigne un évêque.

Les lieux contiennent beaucoup d’affiches de réclame, d’estampes et de peintures de Toulouse-Lautrec, représentant le monde du spectacle, du cirque et de la nuit. Véritables témoignages de la société de son époque.

A cause d’une maladie des os, la croissance du peintre a été stoppée : il n’a pas dépassé les 1m52 ! Il est mort à 37 ans en laissant derrière lui une vaste collection d’œuvres.

l’entrée pour un adulte coûte 10€ et donne accès aux collections permanente et temporaire. Plus d’infos sur le site officiel du musée.

jardins du palais de la berbie albi visiter le tarn

Les jardins du palais de la Berbie

Situés derrière le palais de la Berbie, les jardins s’étalent sur l’ancienne place d’armes. On y trouve un “petit” jardin de style classique.

L’ancien chemin de ronde a été aménagé en promenade, ombragée par des arceaux recouverts de vigne. Elle offre une vue imprenable sur la rive droite du Tarn, les berges en contrebas. Si on se retourne, c’est alors la cathédrale qu’on admire en contreplongée. A faire absolument !

visite gratuite mais soumise à horaires.

Infos complémentaires pour visiter Albi

⛵ Croisière / promenade en gabarre à Albi

Il est possible de profiter d’Albi depuis la rivière du Tarn, à bord d’une traditionnelle gabarre. Ces embarcations à fond plat étaient destinées au transport de marchandises ou à la pêche. Dorénavant, elles servent à découvrir la cité épiscopale depuis les eaux (30min à 2h, selon la “croisière” choisie).

Plus d’infos sur le site officiel de la ville d’Albi.

🚗 Où se garer ?

Je conseille le parking du Lude, qui est à 15min à pied du centre-ville et surtout, gratuit.

📰 Office du tourisme d’Albi

Pour aller plus loin, l’office du tourisme d’Albi recense toutes les activités et les bons plans pour découvrir la cité épiscopale.

Cordes-sur-ciel, un village perché

Fondé il y a près de 800 ans, Cordes-sur-ciel est perché au sommet d’une colline. Ce village se distingue par une multitude de petites ruelles pavées et des bâtisses en pierre blanche. Le plus simple est encore de flâner au gré de ses envies entre galeries d’artistes et boutiques d’artisans : on y découvre atelier de céramique, peintres, enlumineurs, savonneries, bijoutiers… sans oublier des boutiques avec le fameux pastel, qui a donné son nom à la nuance de bleu.

visiter le tarn cordes sur ciel

Élu village préféré des Français en 2014, l’écrivain Albert Camus en vantait déjà le charme :

Le voyageur qui, de la terrasse de Cordes, regarde la nuit d’été sait ainsi qu’il n’a pas besoin d’aller plus loin et que, s’il veut, la beauté ici, jour après jour, l’enlèvera à toute solitude.

Albert Camus
visiter le tarn cordes sur ciel

A découvrir dans le village de Cordes-sur-ciel

Voici quelques idées d’activités à réaliser à Cordes-sur-Ciel :

  • Se promener dans le Jardin des Paradis : créé en 1998 par deux architectes paysagistes, ce jardin est situé sur les terrasses fortifiées de la ville. Bassins, potagers et vergers, ici toute la végétation est traitée sans produit chimique. Le site est malheureusement fermé à cause du covid (réouverture en mai 2021). Entrée payante (4€) et gratuite pour les moins de 8 ans, plus d’infos sur le site officiel du Jardin des Paradis.
  • Profiter d’une visite guidée (en été) : l’office du tourisme de Cordes-sur-Ciel permet tous les étés de découvrir la ville à travers les explications d’un guide. 1h, 4€ adulte et gratuit pour les moins de 12 ans. Départ à l’office du tourisme.
  • Prendre le petit train : le petit train fait le tour de la vieille ville, avec comme point de départ et d’arrivée la place de la Bouteillerie. 6,5€ pour un adulte et gratuit pour les moins de 3 ans. Plus d’infos sur le site de la compagnie des petits trains occitans.
  • Goûter les croquants de Cordes-sur-Ciel : ces petits biscuits aux amandes sont une des spécialités de la ville. Pour les plus curieux, la recette est disponible ici.
visiter le tarn cordes sur ciel

Point de vue sur le village

Très photogénique, la ville peut s’observer depuis différents points de vue. Celui que j’avais choisi est très connu et permet d’avoir une vue imprenable sur la colline (voir la carte plus haut, pour la localisation exacte). Il est accessible à pied depuis le village ou en voiture, en se garant un peu plus loin.

Se rendre à Cordes-sur-Ciel

  • depuis Albi : en voiture (30min environ) ou en bus (ligne 707) ;
  • depuis Toulouse : en voiture (1h15 environ).
ruelles cordes sur ciel

Se garer à Cordes-sur-Ciel (parking)

Je m’étais garée sur le Parking du Saint Crucifix, qui est payant et au pied de la colline. Une autre alternative est celle du parking des Tuileries (gratuit).

Visiter le Tarn : à faire dans les environs

Visiter le vignoble de Gaillac

Information assez méconnue, le vin de Gaillac est un des plus vieux vins français ! Mais dû à sa position géographique très enclavée, il n’a jamais pu beaucoup se développer (comparé à son “voisin” bordelais, par exemple). Aujourd’hui, il ne constitue à peine qu’1% de la production viticole française.

A l’époque, les producteurs acheminaient leurs vins fruités jusqu’à Bordeaux, en descendant le Tarn puis la Garonne en gabarre (bateau à fond plat). On retrouve du vin rouge, blanc et rosé à Gaillac : le rouge possédant le label AOC (appellation d’origine contrôlée) et AOP (appellation d’origine protégée). Plus domaines proposent de visiter leurs vignobles et des dégustations.

Conseils de visite : comme expliqué dans le Podcast du Petit Espanté, des “apéros vignerons” sont fréquemment organisés dans le Tarn. Ces événements réunissent entre 50 et 200 personnes et permettent aux curieux de découvrir et déguster le vin au milieu des vignes, avec les explications des vignerons. Des groupes de musique live accompagnent les festivités. Je n’y ai jamais assisté mais hâte de tester !

Festival des Lanternes de Gaillac (hiver)

le festival des lanternes est dorénavant à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne.

De 2017 à 2019, la ville de Gaillac a mis en place tous les hivers un festival gigantesque de lanternes, sur près de 5 hectares. Cet événement était réalisé en partenariat avec la ville chinoise de Zigong (dans le Sichuan), connue pour ses expositions de lanternes colorées.

En plein cœur d’un parc de Gaillac, ces énormes structures recréaient une ville de lumière : on déambulait entre palais chinois, bouddha géant, pagodes, dragons et animaux exotiques. Les structures faisaient plusieurs mètres de haut et nous immergeaient dans la culture chinoise. A voir absolument !

Canoë-kayak dans les gorges de l’Aveyron (été)

Ici, on bascule dans le département du Tarn et Garonne. L’Aveyron est un affluent du Tarn (qui se jette lui-même dans la Garonne). Il traverse plusieurs départements d’Occitanie, notamment le Tarn et Garonne où il a façonné les paysages. En été, on peut profiter d’une journée pour descendre la rivière en canoë-kayak, entre les falaises de roches blanches. C’est loin d’être aussi impressionnant que les gorges du Verdon mais ça reste très agréable, surtout pour éviter la chaleur !

Je vous conseille de démarrer la descente au village de Saint-Antonin-Noble-Val (le village a en plus beaucoup de charme).

Se perdre sur les petites routes de campagne

Que cela soit en voiture ou à vélo (pour les plus courageux), les paysages du Tarn sont mes préférés de Midi-Pyrénées, dans le sud de la France. On passe de vallons en vallons, entre champs de blé, vignobles et forêts. De quoi en prendre plein la vue !

Quoi faire dans le Tarn ? Conseils pratiques

🔍 Bons plans pour visiter le Tarn : Le Petit Espanté

Le Petit Espanté, c’est une newsletter et un magazine regroupant toutes les infos pour visiter le Tarn : conseils de visites, bonnes adresses, événements culturels, jours de marché, recettes locales, etc. Le magazine est gratuit et consultable en ligne ou à commander en version papier. Le contenu est très agréable à lire avec de jolies illustrations et c’est une mine d’or d’informations. Je le recommande vivement !

🚗 Comment se déplacer pour visiter le Tarn ?

Si vous voulez rejoindre Albi, Cordes-sur-Ciel et Gaillac, le plus pratique est d’être véhiculé. Pour rejoindre Albi ou Gaillac depuis Toulouse, il existe plusieurs lignes de train ou de bus.

📅 Quand visiter le Tarn (ou les alentours) ?

Je pense qu’il est possible de visiter le Tarn toute l’année. Chaque saison aura son avantage avec certaines activités : le Festival des Lanternes de Gaillac en hiver ou le canoë-kayak dans les gorges de l’Aveyron en été, par exemple.

Si vous êtes à Toulouse ou à proximité, le département du Tarn a définitivement de quoi vous occuper !

5/5 – (4 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *