,

Top 6 des plus belles randonnées à Madrid (accessibles en bus)

Mis à jour le

| Publié le

par

randonnées madrid
Accueil » Espagne » Top 6 des plus belles randonnées à Madrid (accessibles en bus)

La plupart des voyageurs l’ignorent, mais une chaîne de montagnes surplombe Madrid au nord ouest. Il s’agit de la Sierra de Guadarrama, dont le sommet culmine à 2 400m d’altitude. Cette proximité permet une multitude de randonnées à la journée. Voici mon top 6 des plus belles randonnées à Madrid et accessibles en bus !

SOMMAIRE :

  1. La Circular de Peñalara et ses lacs glaciaires
  2. Los Siete Picos : vue impenable sur Madrid et Castilla y Leon
  3. La Pedriza : sentier jusqu’à la charca verde
  4. Le Camino Schmid : entre pins et ruisseaux
  5. El Escorial : vue sur el Valle de los Caidos
  6. La forêt finlandaise à Rascafria
  7. Bonus : la forêt de châtaigniers de El Tiemblo
  8. Organisation, matériel et sécurité
circular de penalara randonnée madrid

1. Circular de Peñalara : randonnée autour de lacs glaciaires

FICHE RECAP – CIRCULAR DE PEÑALARA :
  • Intérêt : plusieurs lacs glaciaires, plus haut sommet de la Sierra de Guadarrama et vue sur Madrid et Castilla y Leon
  • Niveau de difficulté : moyen à difficile sur certains passages (si vertige)
  • Durée : 4h30-5h avec pause
  • Distance : 13 km
  • Altitude : 1 800m à 2 400m
  • Circuit : boucle, départ Puerto de Cotos
  • Itinéraire : sur Wikiloc
  • Bus : 691, départ estacion de Moncloa et arrivée Puerto de Cotos, 1h30 de trajet, 5,10 € / ticket

Mon coup de cœur ! La Circular de Peñalara est une randonnée jusqu’au plus haut pic de la Sierra de Guadarrama (2 400m d’altitude). Au sommet, une vue imprenable sur la chaîne de montagnes et sur les communautés de Madrid et Castilla y Leon.

Mais ce sont surtout les lacs glaciaires qui font son attrait : éparpillés le long du sentier, plusieurs petits lacs sont nichés au pied des falaises abruptes. Ils sont classés “zones humides protégées”, notamment pour les espèces de batraciens qu’ils abritent.

Cette randonnée à Madrid est également un bon moyen d’observer des animaux : en été, j’ai pu croiser des bouquetins, à 10m à peine du sentier !

Bon à savoir :

  • La circular n’est pas toujours bien balisée (il faut alors se fier aux monticules de cailloux créés par les randonneurs) ;
  • Les chiens sont autorisés mais doivent être tenus en laisse (interdiction de se baigner dans les zones humides, puisque protégées) ;
  • Le sentier est globalement peu ombragé et il y a du vent.
circular de penalara bouquetin
Combien de bouquetins ibériques se cachent sur cette photo ?

la partie du Risco de los Claveles est un chemin de crête qui mène jusqu’au sommet de Peñalara. Il est composé d’énormes blocs de pierre empilés les uns sur les autres. Non seulement cette étape peut être un peu complexe pour les personnes sujettes au vertige, mais elle est surtout fortement déconseillée en hiver, à cause du vent et de la neige / glace.

siete picos madrid

2. Siete Picos : randonnée avec vue sur Madrid et Castilla y Leon

FICHE RECAP – SIETE PICOS :
  • Intérêt : points de vue sur Madrid et Castilla y Leon et passage sur le chemin Schmid
  • Niveau de difficulté : moyen
  • Durée : 4h30 avec pause
  • Distance : 10 km
  • Altitude : 1 800m à 2 100m
  • Circuit : boucle, départ Puerto de Navacerrada
  • Itinéraire : sur Wikiloc
  • Bus : 691, départ estacion de Moncloa et arrivée Puerto de Navacerrada. 1h15 de trajet, 5,10 € / ticket

Cette randonnée à Madrid débute à la station de ski de Puerto de Navacerrada, à 1 800m d’altitude. En s’y rendant en hiver, on en prend plein les yeux : les paysages enneigés sont dignes de contes de fées, avec des forêts gelées et des roches piégées dans la glace.

Les Siete Picos (“sept sommets”) alternent forêts de conifères et pics rocheux. On choisit cet itinéraire pour la vue panoramique sur les communautés de Madrid et de Castilla y Leon : d’un côté, ce sont la ville de Segovie et le sommet de Peñalara ; de l’autre les quatre tours de Madrid et l’imposante croix de el valle de los caidos.

La deuxième partie de la randonnée de Siete Picos s’effectue sur le camino Schmid : très connu des Madrilènes, ce sentier part de Puerto de Navacerrada et serpente dans une dense forêt de pins.

En hiver, les températures sont froides voire négatives aux sommets (auxquelles s’ajoute le vent), un bon équipement est nécessaire. Des raquettes et des bâtons peuvent également être utiles. A noter que les chiens sont autorisés sur le sentier.

la pedriza madrid

3. La Pedriza : randonnée jusqu’à la Charca Verde

FICHE RECAP – LA PEDRIZA / CHARCA VERDE :
  • Intérêt : paysages caractéristiques de La Pedriza et bassins naturels
  • Niveau de difficulté : moyen
  • Durée : 6h avec pause
  • Distance : 16 km
  • Altitude : 900m à 1 300m
  • Circuit : boucle, départ Manzanares El Real
  • Itinéraire : sur Wikiloc
  • Bus : 724, départ Plaza Castilla et arrivée Avenida de Madrid (Manzanares el Real). 50min de trajet, 4,20 € / ticket

La Pedriza fait partie des randonnées incontournables à Madrid, par ses paysages surprenants. On a l’impression que des géants ont entassé d’énormes blocs de pierre sans but précis. D’imposantes roches émergent ainsi des forêts de pins, parfois dans un équilibre fragile.

Dans la vallée, la rivière Manzanares a creusé des petites cascades et des bassins naturels dans son lit de pierre. La randonnée forme une boucle et passe par la charca verde, une piscine naturelle. En été, les lieux sont prisés des Madrilènes qui viennent pique-niquer à l’ombre des pins et se baigner.

Dans les montagnes environnantes, le sentier débouche sur un mirador : on a une vue directe sur les quatre tours du quartier d’affaire de la capitale. Bref, cette randonnée est idéale en été, printemps ou automne, pour marcher à proximité d’un cours d’eau et profiter de sa fraîcheur.

camino schmid

4. Le Camino Schmid : randonnée à Madrid entre pins et ruisseaux

FICHE RECAP – CAMINO SCHMID (PUERTO DE NAVACERRADA – CERCEDILLA) :
  • Intérêt : le beau camino Schmid, le camino viejo de Segovia et le camino Puricelli
  • Niveau de difficulté : facile en descente
  • Durée : 4h-5h avec pause
  • Distance : 16 km
  • Altitude : 1 950m à 1 200m
  • Circuit : aller simple, départ Puerto de Navacerrada et arrivée Cercedilla
  • Itinéraire : sur Wikiloc
  • Bus aller : 691, départ Moncloa et arrivée Puero de Navacerrada. 1h15 environ de trajet, 5,10 € / ticket
  • Bus retour : 684, départ Cercedilla et arrivée Moncloa. 55min environ de trajet, 5,10 € / ticket.

Cette randonnée fait partie des plus populaires autour de Madrid – et à juste titre ! Depuis la station de ski de Puerto de Navacerrada, on emprunte 3 sentiers différents :

  • Le camino Schmid (balisé en jaune) : le plus connu, il serpente dans une imposante forêt de pins. En hiver, il n’est pas rare qu’il soit recouvert de neige, rendant les lieux dignes d’un conte de Noël. Au printemps, ce sont plusieurs cours d’eau qui dévalent les pentes et traversent le sentier ;
  • Le camino viejo de Segovia (balisé en rouge) : ce sentier passe par le refuge abandonné de Peñalara. Entre les arbres, on aperçoit quelques sommets de los Siete Picos.
  • Le camino Puricelli (balisé en bleu) : dernière étape jusqu’à Cercedilla, on suit une route pavée de grosses pierres et bordée de pins.

Cette randonnée est quasi exclusivement en descente (dans ce sens) et est extrêmement bien balisée. De plus, le sentier est constamment ombragé : on profite d’un joli jeu de lumière entre les arbres et les innombrables ruisseaux.

les sentiers sont partiellement accessibles aux VTT et totalement pour les chiens.

randonnée madrid el escorial valle de los caidos

5. El Escorial : vue sur el Valle de los Caidos

FICHE RECAP – EL ESCORIAL / VALLE DE LOS CAIDOS :
  • Intérêt : vue sur la plus grande croix du monde chrétien
  • Difficulté : moyenne
  • Durée : 5h environ
  • Distance : 18km
  • Altitude : 1 100m à 1 700m
  • Circuit : boucle, depuis San Lorenzo del Escorial
  • Itinéraire : sur Wikiloc
  • Bus : 661, départ Moncloa et arrivée San Lorenzo del Escorial. 55min environ de trajet, 4,2 € / ticket.

Cet itinéraire offre une des plus belles vues de la Sierra de Guadarrama. On débute depuis la ville de San Lorenzo del Escorial, connue pour son imposant monastère. Le sentier grimpe jusqu’à atteindre le sommet Abantos, qui offre une vue panoramique sur la ville, les quatre tours de Madrid au loin et les sommets du côté de Navacerrada.

Mais le clou du spectacle est le mirador donnant sur el Valle de los Caidos. Ce site se compose d’une basilique, d’une abbaye et d’une gigantesque croix : avec ses 150m de haut, il s’agit de la plus grande croix du monde chrétien ! La construction du monument fut ordonnée par le dictateur Franco, après la guerre civile espagnole. Y reposent plus de 30 000 combattants nationalistes et républicains, ce qui en fait la plus grande fosse commune d’Espagne.

Le sentier serpente entre des forêts de pins et des champs, qui sont parsemés de petits ruisseaux et de sources (idéales pour remplir une gourde filtrante). Tout est bien balisé, la partie proche du point de vue sur el Valle de los Caidos est même accessible en voiture et idéale pour pique-niquer (grande prairie ombragée).

randonnée madrid rascafria cascada del purgatorio

6. Rascafria : randonnée à Madrid, au cœur de la forêt finlandaise

FICHE RECAP – RASCAFRIA / BOSQUE FINLANDES :
  • Intérêt : la “forêt finlandaise” (forêt de pins) et cascada del purgatorio
  • Niveau de difficulté : facile mais long
  • Durée : 6h avec pause
  • Distance : 18 km
  • Altitude : 1 100m à 1 400m
  • Circuit : boucle, départ Rascafria
  • Itinéraire : sur Wikiloc
  • Bus : 194, départ Plaza Castilla et arrivée Rascafria. 2h environ de trajet, 5,10 € / ticket

Cette randonnée démarre de la ville de Rascafria, en plein cœur de la vallée de Lozoya. Le cours d’eau joue le rôle de fil conducteur : on le longe depuis la sortie de la ville jusqu’à la fameuse cascada del purgatorio, en passant par des bassins artificiels.

Après des pâturages, on se retrouve dans la fraîcheur du bosque finlandes (“forêt finlandaise”), une impressionnante forêt de pins. Cette randonnée à Madrid n’est pas difficile, à moitié ombragée et permet de se poser au bord de l’eau.

A savoir sur cet itinéraire :

  • Il est interdit de se baigner au niveau de la cascada del purgatorio ;
  • Les bassins artificiels sont très très fréquentés en été, notamment les week-ends (baignade autorisée) ;
  • Au bord de la route qui mène aux bassins, se trouve le monastère de Santa Maria de El Paular, qui peut se visiter.
castanar de el tiemblo

Bonus : la forêt de châtaigniers de El Tiemblo

FICHE RECAP – CASTAÑAR DE EL TIEMBLO :
  • Intérêt: imposante forêt de châtaigniers, flamboyante en automne
  • Difficulté : facile mais long
  • Durée : 6h avec pause
  • Distance : 18 km + 4km de circular dans la forêt
  • Altitude : 700m à 1 200m
  • Période : accessible toute l’année mais enchanteresse à l’automne (environs de novembre)
  • Circuit : boucle, départ El Tiemblo
  • Itinéraire : sur Wikiloc
  • Bus : 551, départ Principe Pio et arrivée El Tiemblo. 1h30 de trajet, 6,60 € / ticket

Il ne s’agit pas d’une randonnée au sens propre mais plus d’une grande balade (peu de dénivelé et altitude basse). Situé dans la province d’Avila (Castilla y Leon), le castañar de El Tiemblo est une destination très connue des Madrilènes : cette imposante forêt de châtaigniers devient flamboyante en automne et attire de nombreux photographes.

En effet, le cadre est totalement féerique. Les rayons du soleil traversent le feuillage orangé et viennent s’étaler sur un tapis de feuilles mortes jonché de châtaignes. Un cours d’eau complète le cadre et serpente entre les bois et les pâturages. Le castañar de El Tiemblo abrite aussi d’imposants châtaigniers centenaires.

Le sentier se divise en 2 temps :

  1. Le sentier pour rejoindre la forêt depuis la ville de El Tiemblo : 18km, 4-5h A/R, à travers les champs et une forêt de pins ;
  2. La boucle du castañar de El Tiemblo : 4-5km, 1h30-2h, au cœur de la forêt de châtaigniers.

Attention : à éviter les week-ends d’automne, à cause de la forte affluence. Privilégiez un jour de semaine.

Retrouvez toutes les informations pratiques pour découvrir la forêt de châtaigniers :

Organisation, matériel et sécurité en randonnée à Madrid

🚌 Comment rejoindre la Sierra de Guadarrama pour randonner ?

Il existe plusieurs stations de bus dans le centre de Madrid, qui desservent des villes proches de la Sierra de Guadarrama, dont :

  • Estacion de Moncloa ;
  • Estacion de Chamberi ;
  • Estacion de Plaza Castilla ;
  • Estacion de Principe Pio.

Les horaires de bus interurbains sont disponibles sur le site Red Transporte de Madrid. Prévoir des espèces pour payer le bus, directement auprès du chauffeur. Certaines villes proches des montagnes sont également accessibles en cercanias (trains de banlieue / communauté), comme Cercedilla.

train cercanias madrid renfe
Trains cercanias à Cercedilla

🗺️ Comment suivre un itinéraire ?

randonner seule à madrid

Les sentiers de randonnée autour de Madrid ne sont pas toujours bien balisés (en cas de neige, c’est parfois impossible de les distinguer). Pour être certaine de ne pas me perdre, je procède de la manière suivante :

  1. Je trouve mon itinéraire de randonnée sur l’application Wikiloc (aussi disponible sur desktop) ;
  2. En parallèle, j’ouvre l’application Maps.me : cette dernière permet de télécharger des cartes, pour ensuite pouvoir les consulter en mode avion. On est toujours géolocalisé mais on ne consomme pas de données mobiles (et donc on sollicite moins la batterie) ;
  3. Je reporte sur Maps.me des points clés de l’itinéraire (embranchement, mirador, point d’eau, etc.).

De cette façon, je n’ai plus qu’à consulter de temps en temps mon téléphone pour m’assurer que je suis sur le bon chemin.

la version payante de Wikiloc permet de télécharger les cartes, pour être géolocalisé et les consulter depuis l’application. Il est aussi possible de les lire sur une montre connectée (elle bip lorsqu’on s’éloigne du sentier).

🥾 Quel matériel pour randonner à Madrid ?

Comme pour toute randonnée, il faut être un minimum équipé :

  • De bonnes chaussures de marche, idéalement des chaussures de randonnée qui tiennent bien la cheville ;
  • De l’eau en quantité suffisante (au moins 2 litres par personne, surtout en été). Avec une gourde filtrante type LifeStraw, on peut consommer l’eau des rivières en toute sécurité ;
  • De quoi déjeuner mais aussi goûter (type biscuit ou fruit) ;
  • Une casquette, de la crème solaire et des lunettes de soleil ;
  • Un couteau suisse ;
  • Un k-way pour se protéger du vent, notamment aux sommets ou sur les crêtes ;
  • Une petite trousse à pharmacie avec les essentiels : paracétamol, désinfectant, pansements (normaux et pour ampoules), compresse, goutte pour les yeux, etc. ;
  • Si besoin, une batterie externe pour son portable.

En hiver avec de la neige, des guêtres de randonnée peuvent s’avérer extrêmement utiles : elles permettent de garder les pieds et les mollets au sec. Des bâtons voire des raquettes peuvent aussi être utiles.

✅ Sécurité : quelles recommandations ?

Pour éviter des accidents tragiques en randonnée autour de Madrid :

  • Bien se renseigner sur la météo : en plus des sites météo, certains lieux de montagne disposent parfois de webcam (Puerto de Navacerrada à Madrid, le Teide à Tenerife, le lac d’Oô dans les Pyrénées, etc.). Cela permet de se renseigner sur le niveau d’enneigement ;
  • Emmener de quoi se couvrir (vent, pluie, froid) : le temps change vite en montagne ;
  • Toujours prévenir quelqu’un de l’itinéraire emprunté et de l’heure prévue de retour : sans nouvelle de votre part, il pourra avertir des secours et les aiguiller au mieux ;
  • Amener une petite trousse à pharmacie.

♀️ Randonner seule à Madrid : est-ce risqué ?

Non, du moins pas plus que dans le reste de l’Espagne. Il faut bien évidemment suivre quelques recommandations de base (voire plus haut) et écouter son instinct. Mais je n’ai jamais rencontré de problème ou me suis sentie en insécurité en randonnant seule autour de Madrid.

L’avantage de randonner seule est qu’on fait moins de bruit : on a donc plus de chance d’observer des animaux de près (surtout des oiseaux) et on prête davantage attention aux lieux qu’on traverse. Il m’est aussi arrivé de faire de belles rencontres sur le chemin et de terminer la randonnée à plusieurs (par exemple, dans le parc de l’Anaga à Tenerife, à Navacerrada ou encore à Isla de Lobos à Fuerteventura).

randonner seule madrid

Si vous avez d’autres randonnées à recommander dans la communauté de Madrid, n’hésitez pas à les partager en commentaire 🙂

4.9/5 – (7 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

2 réponses

  1. Avatar de jo po
    jo po

    merci pour ton article – il est super complet !

    1. Avatar de Chloé
      Chloé

      Merci, en espérant que ça ait pu t’aider 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *