Mes meilleurs spots de plongée : Komodo, Canaries, Egypte…

Mis à jour le

| Publié le

par

plongee komodo indonesie
Accueil » Plongée » Mes meilleurs spots de plongée : Komodo, Canaries, Egypte…

Étudiante et rêvant d’ailleurs, je dévore les dizaines de blog voyages épinglés dans ma barre de favoris. Un peu par hasard, je tombe sur le blog de Corinne Bourbeillon, Petites Bulles d’Ailleurs… et c’est un déclic. À 22 ans, ses récits et images d’un autre monde me motivent à tenter l’expérience. C’est au Viêt Nam que je passe mon diplôme sur un coup de tête avec des amis. Depuis, les plongées se sont glissées dans mes voyages : Egypte, îles Canaries, Porquerolles, Indonésie… Retrouvez dans cet article mes plus belles immersions et rencontres sous-marines.

MES MEILLEURS SPOTS DE PLONGEE :

  1. Les îles Komodo, Indonésie
  2. Nusa Penida, Indonésie
  3. Marsa Alam, Egypte
  4. L’épave de l’USAT Liberty, Indonésie
  5. Le Museo Atlantico, Espagne (îles Canaries)
  6. El Hierro, Espagne (îles Canaries)
  7. Gili Trawangan, Indonésie

pour plus de détails, retrouvez tous mes articles dans la rubrique plongée du blog !


plongee komodo indonésie

Le meilleur de spot de plongée : les îles Komodo

INFOS CLES – PLONGEE AUX ILES KOMODO :

  • Intérêt : diversité / richesse des fonds marins et de la vie aquatique, excellente visibilité et eau chaude
  • Profondeur : pour tous les niveaux
  • Température de l’eau : autour de 27°C
  • Difficulté : du courant (voire beaucoup de courant) selon les spots

Tu ne peux pas aller en Indonésie sans plonger à Komodo“. C’était le conseil d’une amie grande plongeuse, voyageuse et dive master. Comme elle avait raison ! C’est – et loin, le plus bel endroit où j’ai pu palmer.

Situées entre Sunbawa et Flores, les îles de Komodo sont un véritable paradis pour les plongeurs : de l’eau chaude, une très bonne visibilité mais surtout une explosion de couleurs sous la surface en font une destination exceptionnelle. Les fonds marins sont tapissés de coraux de toutes formes, tailles et teintes.

Côté faune, on est pris dans une telle profusion de poissons qu’on voudrait les écarter pour avancer. La richesse de la vie aquatique tient aussi dans sa diversité : on observe aussi bien une vie minuscule (hippocampe pygmée, crevettes, nudibranche…) que des animaux plus imposants (raies manta, requins de récif, raie aigle, pastenague, lamentin pour les plus chanceux). On ne sait plus vraiment où donner de la tête, tant chaque immersion est une merveille.

le meilleur moyen de profiter des spots est d’opter pour une croisière plongée. L’occasion de sillonner entre les îles et de se rêver pirate, en quête d’aventures sous les tropiques. C’est un budget mais ça le vaut largement. Pour trouver la croisière qui correspondait à mes envies et dates, je suis passée par LiveAboard. Attention, à cause du courant, la plupart des croisières sont réservées à des plongeurs expérimentés.


plongée nusa penida raie manta

Un des meilleurs spots de plongée avec les raies manta : Nusa Penida

INFOS CLES – PLONGEE A NUSA PENIDA :

  • Intérêt : raies manta, champs de coraux avec des nudibranches
  • Profondeur : 10-20m
  • Température de l’eau : entre 26°C et 29°C
  • Difficulté : facile
  • Pays : Indonésie, île de Nusa Penida (Bali)

Situé au sud-est de Bali, Nusa Penida est une petite île de plus en plus touristique. Accessible en ferry, on y vient pour ses plages de sable blond, bordées de falaises abruptes… mais aussi pour ses plongées d’exception. On y observe des champs de coraux multicolores, des nudibranches et une multitude de poissons tropicaux. Mais les stars incontestables des lieux sont les raies manta.

On peut les admirer à Manta Point : peu profond mais avec un peu de courant, ce spot leur sert de station de nettoyage. Les raies remontent pour se faire retirer leurs parasites. On peut donc les observer de près, ce qui en fait un des spots prisés des clubs (il y a donc du monde sous l’eau, particulièrement l’été). La visibilité n’est pas aussi excellente qu’à d’autres endroits dans l’archipel, mais cela renforce l’aspect mystique de la rencontre : on a l’impression d’apercevoir un fantôme surgir dans la brume. Un moment où l’on oublie de respirer 😉


dugong marsa alam egypte

Observer un dugong à Marsa Alam

INFOS CLES – PLONGEE A MARSA ALAM :

  • Intérêt : excellente visibilité, poissons topicaux, dauphins et si chanceux, dugong
  • Profondeur : pour tous les niveaux
  • Température de l’eau : entre 23°C et 30°C
  • Difficulté : facile
  • Pays : Egypte, mer Rouge

Séparant le continent africain et la péninsule arabique, la mer Rouge est une destination de rêve pour les plongeurs. La plupart des spots sont accessibles depuis l’Egypte, où le tourisme s’est développé autour de Hurgada, Sharm el Sheikh, Marsa Alam ou encore Dahab.

Avec une eau chaude et une visibilité incroyable, on y admire poisson-clown, dauphins, murènes et autres espèces tropicales parmi la profusion de coraux. Si vous êtes extrêmement chanceux (comme moi en 2018), on peut même s’émerveiller devant un dugong.

Surnommée la “vache des mers”, cette espèce proche du lamantin est classée en danger critique d’extinction en Afrique de l’Est. En cause, les filets de pêche, la diminution de leurs habitats mais aussi le stress engendré par les plongeurs et snorkeleurs (bruit des moteurs de bateaux, cris, certains touristes les touchant, etc.). Ils désertent alors les lieux, notamment les femelles, ce qui met en danger leur reproduction. Je suis très reconnaissante d’avoir eu la chance d’en voir un de mes propres yeux mais le comportement de la plupart des touristes était à vomir.

si vous souhaitez apercevoir un dugong en Egypte, passez par un tour qui respectera une distance avec l’animal et ne le poursuivra pas à tout prix. Adoptez également une attitude respectueuse envers l’animal (ne pas le toucher ou s’en approcher trop près).


plongée amed usat liberty

Meilleur spot de plongée à Bali : l’épave de l’USAT Liberty

INFOS CLES – PLONGEE A L’USAT LIBERTY :

  • Intérêt : une épave d’un navire de la 2nde Guere Mondiale, à faible profondeur, colonisée par les coraux et poissons
  • Profondeur : de 5m à 28m (possible de la voir en snorkeling)
  • Température de l’eau : 27°C
  • Difficulté : aucune, accessible avec un diplôme PADI Open Water et très bonne visibilité
  • Pays : Indonésie (Bali)

L’USAT Liberty est une des plus belles épaves au monde et définitivement une de mes plus belles plongées. Situé dans le nord-est de Bali à Tulamben, ce navire américain date du début du XXème siècle : torpillé pendant la seconde guerre mondiale, il échoue sur les côtes balinaises où il demeure pendant 20 ans. Dans les années 1960, une éruption engendre un séisme, qui fait glisser le bateau sous la surface. Délestée de sa peinture protectrice, l’épave est peu à peu colonisée par les coraux, qui attirent une riche faune sous-marine : nudibranches, tortues, barracudas, poissons-perroquets, etc.

Clou du spectacle : on peut rentrer dans une salle de l’épave, traversée par des faisceaux de lumière. Un moment hors du temps ! Pour en savoir plus sur cette plongée, consultez mon retour d’expérience sur la découverte de l’USAT Liberty :


museo atlantico lanzarote

Le spot de plongée hors du commun : le Museo Atlantico

INFOS CLES – PLONGEE AU MUSEO ATLANTICO :

  • Intérêt : un des seuls musées sous-marins au monde
  • Profondeur : entre 10m et 20m
  • Température de l’eau : autour de 21°C
  • Difficulté : facile
  • Pays : Espagne, îles Canaries (Lanzarote)

Direction un des rares musées sous-marins au monde ! Créé en 2016, il s’agit de l’œuvre de l’artiste Jason deCaires Taylor, située au large des côtes de Lanzarote.

Des statues ont été immergées à une dizaine de mètres de profondeur. Le site alerte sur la crise migratoire (les îles Canaries étant un point d’entrée en Europe) via un bateau de migrants… reposant au fond de l’eau. Il a aussi pour sujet le réchauffement climatique et critique la société moderne. On retrouve des business man sur des balançoires, un gigantesque mur vers lequel se dirige un groupe ou encore des poissons qui dansent dans les branches d’arbres.

Le lieu dégage une atmosphère étrange, perdu dans le bleu clair de l’océan Atlantique. Un incontournable d’un séjour dans l’archipel ! Retrouvez toutes les infos pratiques sur mon article dédié :


plongée el hierro

Plongée dans les grottes sous-marines à El Hierro

INFOS CLES – PLONGEE A EL HIERRO :

  • Intérêt : des grottes sous-marines, au pied des charcos (piscines naturelles). Classée réserve de la biosphère par l’UNESCO.
  • Profondeur : de 15m à 40m
  • Température de l’eau : autour de 19°C
  • Difficulté : débutant à confirmé, selon les spots (une quarantaine), excellente visibilité
  • Pays : Espagne, îles Canaries (El Hierro)

Île la plus à l’ouest des Canaries, El Hierro était la dernière étape avant le nouveau monde. Ces paysages ont été modelés par les successions d’éruptions volcaniques. Sous l’eau, elles ont créé de nombreuses failles, tombants et grottes, parfois gigantesques. On peut pénétrer dans ces dernières, qui donnent parfois sur les charcos, ces piscines naturelles de bord de mer. Mais le plus incroyable en plongeant à El Hierro, ce sont ses jeux de lumière irréels, quand des faisceaux traversent et illuminent la cavité, sous le mouvement des vagues.

Cerise sur le gâteau, l’île est encore épargnée du tourisme comparé à ses sœurs Tenerife et Fuerteventura. Son charme sauvage ravira les amoureux de nature et de calme (voir mon guide complet sur El Hierro pour plus de détails). Toutes les infos pratiques pour découvrir les fonds marins de l’île sont disponibles dans cet article :


plongee gili trawangan indonesie tortue

Palmer avec les tortues à Gili Trawangan

INFOS CLES – PLONGEE A GILI TRAWANGAN :

  • Intérêt : tortues, poissons tropicaux (et requins, si chanceux), champs de coraux multilocores
  • Profondeur : 10-30m
  • Température de l’eau : 27-31°C
  • Difficulté : facile
  • Pays : île Gili Trawangan, Indonésie

Parmi les petites îles de la Sonde, les Gili sont trois îlots paradisiaques, où l’on vient se reposer les pieds dans le sable blanc et l’eau turquoise. C’est également une destination pour les amateurs de plongée : l’eau chaude et cristalline abrite une riche faune et flore aquatique. Les îles sont surtout connues pour leur population de tortues, qu’on peut admirer posées sur un tapis de coraux multicolores ou remonter respirer à la surface.

Une chouette destination depuis Bali ou Lombok, notamment pour se reposer après l’ascension du mont Rinjani (le 2ème plus haut sommet d’Indonésie).


Une tortue à Gili Trawangan / Des requins de récif à Komodo / Une étoile de mer à Lanzarote / Un poisson idole à Bali / Un nudibranche à Nusa Penida

Mes plus belles rencontres sous-marines

Au fil de mes plongées, j’ai eu la chance de faire de jolies rencontres sous-marines :

  • Les gracieuses raies manta en Indonésie, qui semblent planer dans le vide. De loin la rencontre qui m’a le plus coupé le souffle ;
  • Les requins de récif à Komodo, qui se rapprochaient peu à peu de notre palanquée en larges cercles ;
  • Le dugong à Marsa Alam. La rencontre que j’espérais secrètement lors de mon voyage en Egypte, sans trop y croire. Entre deux plongées, il nous a fait l’honneur de nager près du bateau, accompagné de son cortège de petits poissons ;
  • Une étoile de mer noire à Hyères, qui a glissé sur les mains des plongeurs comme une danseuse aérienne. Et en règle générale, les étoiles de mer rouge orangé, posées sur leurs rochers ;
  • Les nudibranches en Indonésie : fascination pour ces petites limaces aux couleurs vives, qui se cachent dans les champs de coraux. De toutes les formes, couleurs et aspects, on croirait des Pokemons ;
  • Le mignon poisson clown caché dans les anémones, qui nous plonge dans Disney ;
  • L’hippocampe timide et passé maître du camouflage dans un corail à Komodo. Une fois que la lumière du guide n’est plus sur lui, il devient invisible parmi les branches.
  • Les tortues de mer qu’on observe posées sur le fond marin ou faisant leurs allers-retours avec la surface.

Et dernier mais non des moindres : j’ai un petit coup de coeur pour les poissons idoles. Tout en finesse, rayés noir, blanc et jaune, on les retrouve dans les eaux tropicales.

petit rappel que les animaux marins ne doivent pas être touchés. Outre la possibilité de les blesser, on leur cause du stress et on peut leur transmettre des microbes terrestres auxquels ils ne sont pas habitués. On aime avec les yeux 🙂


dauphin canaries tenerife
Un dauphin à la surface au large de Tenerife, aux Canaries

Les prochaines plongées ?

Il y a encore des dizaines et dizaines de plongées qui me font envie :

  • Nager à côté des requins-baleines (aux Philippines, Mexique) ;
  • Rencontrer les baleines sous l’eau (Polynésie) : j’ai eu la chance d’apercevoir en bateau les baleines à bosse à Puerto Lopez en Equateur, mais palmer proche d’elles doit être encore plus incroyable ;
  • Retourner découvrir la richesse des fonds marins en Indonésie : notamment pour la diversité de la faune à Raja Ampat mais aussi pour observer les raies aigles, aperçues de loin à Komodo ;
  • Revenir en Egypte pour jouer avec les dauphins en mer Rouge ;
  • S’immerger dans les mystiques cénotes au Mexique.

Et surtout, j’aimerais essayer l’apnée qui me fait de l’œil depuis des années. Si vous avez des recommandations de clubs/spots, n’hésitez pas en commentaire !

La plongée a été une des expériences les plus folles de ma vie : si vous êtes curieux des sensations et de découvrir un monde unique sous la surface, foncez. C’est une expérience qui change sa perception du monde 🙂

4.3/5 – (3 votes)

Partager l’article sur :

chloe first step away

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *